Récessif autosomique trouble caractérisé par une petite taille, troubles LA croissance HORMONE récepteur, et l'échec de générer croissance insulinomimétique facteur je par LA croissance HORMONE. Laron syndrome n ’ est pas une forme de nanisme hypophysaire primaire (LA croissance HORMONE DEFICIENCY nanisme) mais le résultat de mutation du gène GHR humaine sur le chromosome 5.


Images