Un taux de ventilation pulmonaire métaboliquement plus vite que est nécessaire pour l'échange de gaz. C'est le résultat d'une augmentation de l ’ incidence de troubles respiratoires, une augmentation du volume courant, ou une association des deux. Elle entraîne un excès d ’ oxygène et le souffle de dioxyde de carbone.


Laisser un message sur 'hyperventilation'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.