Un composé dideoxynucleoside dans lequel le groupe 3 '-hydroxylé sur le sucre a été remplacé par une fraction de l'hydrogène. Cette modification empêche la formation de liens phosphodiester qui sont nécessaires pour la réalisation de chaînes d'acides nucléiques. Le composé est un inhibiteur de la réplication du vih, agissant comme un chain-terminator d ’ adn viral en se liant à la transcriptase inverse. De son principal effet indésirable est néphrotoxicité. In vivo, didéoxyadénosine est rapidement métabolisée à la didanosine (ddI) par désamination enzymatique ; ddI est ensuite converti en dideoxyinosine monophosphate et en fin de compte à putatif didéoxyadénosine triphosphate, le métabolite actif.


Images