Un analogue nucléosidique ça remplace la thymidine en adn et agit comme antimétabolite. Ça provoque les ruptures dans les chromosomes et a été proposé un antiviral et agent antinéoplasique. Il a déjà été donné statut aux médicaments orphelins pour une utilisation pendant le traitement des crises tumeurs au cerveau.


Images