http://lookfordiagnosis.com
English
Spanish
Italian
Portuguese
French
Swedish

FAQ - Maladie Hémolytique Du Nouveau-Né
(Powered by Yahoo! Answers)

Savez-vous ce qu'est la maladie hémolytique du nouveau-né?


elle est soit héréditaire.hémophilie le plus souvent soit d'origine infectieuse (n'importe quelle infection sévère pendant la grossesse) soit incompatibilité foeto-maternelle système rhésus ou groupe ABO(groupe sanguins différents ) si la mère est de rhésus - son système immunitaire va considérer les globules rouges de son foetus et qui porte le RH positif comme des corps étrangers en les attaquant elle provoque une hémolyse chez son foetus le problème s'aggrave d'1 grossesse a foetus de RH+ à l'autre hormis le 1er est épargné parce que la reconnaissance immunitaire se fait lors de son passage placintaire et c'est ses successeurs qui payent la facture à moins que la mère se fait vacciner par 1 anti_D  (+ info)

la maladie hémolytique du nouveau né(MHNN) peut-elle touchée le premier enfant?


Oui, si le premier enfant né n'est pas le premier enfant conçu. Un avortement, une fausse-couche tardive peuvent entrainer la création d'anticorps contre le rhésus +, si elle a été mal suivie (pas d'injection d'immunoglobuline)

Si la mère, de rhésus -, n'a jamais été enceinte, non, ça ne peut pas toucher le premier né  (+ info)

c est quoi la maladie hémolytique chez le nouveau née?


prévention d immunisation
----------

La maladie hémolytique du nouveau-né est due à la destruction des hématies (globules rouges) de l'enfant par les anticorps présents chez la mère.

Mécanisme
La maladie hémolytique du nouveau-né est causée par l'action, pendant la grossesse, d'anticorps provenant de la mère. Ces anticorps sont dirigés contre un ou plusieurs groupes sanguins, absents chez la mère mais présents chez le fœtus. Ces groupes sanguins "incompatibles" sont hérités du père. Les anticorps maternels peuvent être naturels (anticorps du système ABO, ou peuvent résulter d'une immunisation (mode d'apparition des anticorps). Seuls les anticorps d'immunisation peuvent être cause de maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né.

Il existe deux modes d'immunisation. Le premier est appelé "immunisation fœto-maternelle". Elle est causée par l'irruption dans la circulation maternelle d'hématies (globules rouges) provenant du fœtus ou du nouveau-né. Si ces hématies portent un groupe sanguin (hérité du père) que la mère ne possède pas elle-même, l'immunisation est possible. Elle se déclenche le plus souvent à l'occasion d'un accouchement ou d'une interruption de grossesse (spontanée, ou volontaire: IVG). Elle peut aussi se produire pendant la grossesse, de manière apparemment spontanée, ou favorisée par une intervention obstétricale (cerclage, prélèvement de liquide amniotique) ou un traumatisme abdominal. Elle peut être efficacement prévenue par une injection préventive d'immunoglobulines spécifiques anti-D, dans le cas typique d'une femme de groupe Rhésus négatif et d'un nouveau-né ou fœtus Rhésus positif.

Le second mode d'immunisation est une transfusion non compatible avec le groupe sanguin de la future mère (phénotype): sang Rh Positif D, ou Kell Positif, ou petit c transfusé à une femme qui ne possède pas ces antigènes: D, ou petit c ou K. Les précautions et règles transfusionnelles en vigueur ont rendu ce mode d'immunisation exceptionnel.

Lors de la grossesse suivante, les anticorps de la mère passent le placenta et se fixent sur les hématies du fœtus si elles portent les antigènes correspondants. À chaque nouvelle naissance d'un enfant incompatible, les anticorps de la mère sont renforcés, et l'atteinte de l'enfant suivant est plus grave.

C'est pourquoi la recherche des anticorps irréguliers (ou agglutinines irrégulières) fait partie de la surveillance obligatoire des grossesses.

A la naissance, l'incompatibilité est prouvée chez l'enfant par la détermination de ses groupes sanguins ABO, RH, Kell, et d'autres systèmes selon les anticorps maternels dépistés, un test positif à l'antiglobuline encore appelé test de Coombs direct. Enfin la numération formule sanguine (NFS) et le dosage de la bilirubine (libre et conjuguée) permettent le premier bilan du retentissement biologique de cette incompatibilité fœto-maternelle.

Clinique
Selon les anticorps en cause, leur classe (IgG ou IgM) ou sous-classe (IgG 1, 2, 3, ou 4), leur titre ou leur quantité (dosage pondéral), l'atteinte de l'enfant sera plus ou moins importante, uniquement si ce dernier est incompatible.

Il est maintenant possible de déterminer les phénotype D ou RH1, petit c ou RH4, Kell, du fœtus par examen en biologie moléculaire sur un prélèvement de sang maternel.

Certains anticorps dépistés chez la mère ne présentent aucun danger pour l'enfant, anti-M, anti-LE, anti-Cw, par exemple.

D'autres n'entraînent qu'un ictère (jaunisse) le plus souvent modéré chez le nouveau-né, en particulier l'incompatibilité ABO (mère O, enfant A ou B). Ce type d'incompatibilité est le plus souvent diagnostiqué par une technique d'élution, permettant de mettre en évidence la fixation sur les globules de l'enfant des anticorps IgG d'origine maternelle.

D'autres anticorps (anti-D ou RH1, anti-petit c ou RH4) entraînent un ictère, qui peut être grave et causer des séquelles neurologiques, il s'agit de l'ictère nucléaire, et une anémie plus ou moins sévère. Cette anémie peut nécessiter une transfusion, voire une exsanguino-transfusion à la naissance, traitant à la fois l'ictère et l'anémie, intervention rare maintenant.

Dans les cas les plus graves, le fœtus peut être atteint d'anémie sévère, source d'insuffisance cardiaque, et d'œdèmes (présence d'eau dans les tissus) généralisés, caractérisant l'anasarque fœto-placentaire. Une anémie grave du fœtus peut être corrigée par transfusion(s) ou exsanguino-transfusion(s) intra-utérine(s). Ces cas sont rares, mais ils nécessitent la collaboration de l'obstétricien et d'un Centre de référence.

La surveillance des femmes enceintes présentant un anticorps "à risque" se fait par :

des dosages réguliers de l'anticorps, dont le taux est bien corrélé à l'atteinte fœtale;
la surveillance du fœtus par échographie, mesure Doppler de la vitesse de la circulation sanguine du fœtus (corrélée avec la gravité de l'anémie), enregistrement du rythme cardiaque fœtal;
le prélèvement et l'examen du liquide amniotique (amniocentèse), ac  (+ info)

Préférez-vous avoir un nouveau nez ou un nouveau-né?


Avoir un nouveau-né cela rajeunit très fort et c'est moins cher que la chirurgie esthétique.
----------

J'ai eu déjà quatre nouveaux-nés et mon nez je le trouve très mignon. Donc, je ne peux pas répondre à ta question qui est, comme d'habitude, excellente !  (+ info)

acte de naissance...nouveau né? les parents doivent le declarer au bout de combien de temps?


Quand un enfant né les parents vont faire la declaration combien de temps apres?
----------

Les parents ont jusqu'à Trois jours après l'accouchement pour faire la déclaration de naissance(non compris le jour même de l'accouchement, les dimanches et jours fériés)

La plupart des maternités ont un service qui s'occupe de la déclaration de naissance, à distinguer de la reconnaissance de l'enfant, que le papa doit faire dans les trois jours s'ils ne sont pas mariés (la maman reconnait l'enfant par la mention de son nom dans la déclaration de naissance)  (+ info)

A combien de mois un nouveau né doit-il déjà commencer à se nourrir en dehors du lait maternel?


En fait je vous pose cette question parce que mon bébé après trois mois n'est pas satisfait du lait de sa maman car il tète après chaque minute et ne sent rien. Je ne sais pas si le fait qu'il prenne déjà la nourriture à 3 mois ne va pas etre source des maladies car j'aurais voulu qu'il prenne la nourriture (lait et bouillie à 7 mois au moins). Merci j'attends votre reaction.
----------

6 mois et pas avant, pour éviter d'éventuelles allergies.

3 mois c'est bcp trop tot

je laisse les keupines allaitantes te répondre quand à ce sujet  (+ info)

Un nouveau-né doit-il dormir pendant un certain temps avec ses parents?


Est-ce vraiment indispensable pour un nouveau-né de dormir dans le lit de ses parents ? Mon bébé a toujours dormi dans son berceau mais le berceau est accoudé à notre lit.
----------

ce n'est pas sa place le lit de ses parents
il a son berceau c'est bien suffisant et dès que tu le peux tu le met dans une chambre à lui avec un babyphone  (+ info)

Je voudrais baptiser mon nouveau-né par "Kisumu".....?


C'est un prénom exotique et il sonne nippon. Y a t-il des gens qui peuvent me conseiller à propos?
----------

Bien que le prénom soit exotique, il faut se demander aussi ce que pensera l'enfant quand il grandira. Sera-t-il fier de ce prénom ou vous en voudra-il en le changeant immédiatement.
C'est mon cas : Quand je suis né, mon prénom "Bedoré" signifiait "bébé doré". Suis-je encore un bébé actuellement? Certainement pas.
Au lieu de changer le prénom, j'ai changé la signification en "BED = lit (anglais) et DORé
ou "BE = être et DORé , T = Tous : Être adoré par tous.

En bref, je voulais dire qu'il faut tenir compte de certaines significations.
J'ai eu l'occasion de passer en Afriqué centrale (Brazzaville et Kinshasa) et avec la connaissance des langues que j'ai, "KISUMU" signifie "PÉCHÉ"

Votre nouveau-né est encore un petit ange, pourquoi voulez vous le faire porter le fardeau DES PÉCHÉS

Trouvez lui vite un autre prénom  (+ info)

Pour ou contre laisser son nouveau-né dormir dans la chambre des parents?


C'est une maman qui allaite qui pose la question.... (bébé a 10 jour).
----------

personnellement, je suis pour. un nouveau né a besoin de tendresse, de sentir ses parents, et surtout sa maman pour grandir  (+ info)

Comment appelle t'on le nouveau né d'un boulanger, un petit bout langé?


le quignon!  (+ info)

1  2  3  4  5  

Laisser un message ou image sur "Maladie Hémolytique Du Nouveau-Né" (ou accéder au forum):