FAQ - Kraurosis Vulvaire
(Powered by Yahoo! Answers)

atrophie vulvaire chez la femme?


quel traitement peut-on avoir (non hormonal) pour soigner les problemes dus à une atrophie de la vulve (petites lésions douloureuses)
----------

Il y a une pommade qui s'appelle la Coltropophine ou quelque chose d'approchant. Elle est lubrifiante et facilite donc le rapport sexuel, de plus est minidosée en oestrogènes, et n'est utilisée qu'en local. C'est efficace si tu suis le traitement et absolument sans danger, le dosage est insignifiant sur l'organisme en sa totalité mais suffisant pour apporter localement une amélioration significative.

PS Je refuse de prendre un traitement hormonal substitutif par principe de précaution, mais le gynéco m'a assuré que c'était sans danger. L'atrophie vulvaire est dûe à une rétraction des chairs due à l'absence d'hormone et touche pratiquement toutes les femmes qui ne se traitent pas à partir de la soixantaine. Elle est douloureuse pour la femme et pour l'homme dont elle irrite le pénis et rend la pénétration douloureuse.  (+ info)

comment utiliser aciderme pour un prurit vulvaire et est ce que je lave avec l'eau aprés l'utilisation


est ce que je le mélange avec de l'eau avant l'utilisatio et comment? svp répondez-moi rapidement
----------

la notice doit pouvoir te renseigner ou le pharmacien! *  (+ info)

combien de temps dure la cicatrisation d'un kyste vulvaire?


Je me fais opérer d'un kyste vulvaire est-ce douloureux après l'opération ? Combien de temps après l'opération peut-on à nouveaux avoir des rapports sexuels ?
----------

Cette opération est considérée comme une intervention mineure, elle est réalisée en salle d'opération sous anesthésie générale ou loco-régionale (rachi anesthésie).
Durée de l'hospitalisation: de 1 à 2 jours.
L'utilisation du laser au niveau vulvaire peut s'associer à une sensation de brûlure ou de picotement.
La présence de fils de suture peut également entraîner une irritation et des douleurs de type brûlure lors de la miction.
La position assise peut être douloureuse pendant quelques jours.

Dans les jours qui suivent l'intervention, tu peux présenter des douleurs nécessitant la prise d'anti-douleurs.

En cas de présence de fils de suture, ceux-ci seront généralement résorbés spontanément.
La cicatrisation est individuelle. La résorption des fils peut être rapide et s'accompagner de petites réouvertures de plaies. Des soins locaux seront alors nécessaires.
Une consultation post-opératoire te sera proposée, soit chez ton chirurgien, soit chez ton médecin référent.

C'est ton médecin qui t'indiquera quand tu pourras reprendre des rapports sexuels.  (+ info)

Lichen scléreux vulvaire: je cherche des remèdes SVP?


Bonjour !

Je vous apporte mon témoignage, en espérant que ça pourra en aider certaines et m’éclairer sur cette maladie.
J’ai 23 ans et cela fait deux ans que je souffre de mycoses vaginales et vulvites à répétition.

Les divers gynéco et médecins n’arrivaient pas à me soigner, malgré les nombreux médicaments testés. Ils semblaient impuissants face à mon problème, sachant que même hors mycose, j’avais des rougeurs et des douleurs lors de la pénétration. Ils n’ont jamais vraiment cherché la cause, pensant que c’était psychologique, m’administrant encore davantage de médicaments, toujours plus inefficaces et irritants les uns que les autres.

Désespérée, je me suis tournée vers une dermato et là, elle a semblé enfin comprendre mon cas ! Elle m’a fait faire une biopsie et il s'avère qu'en fait tous mes problèmes n'étaient pas dus à des mycoses mais bel et bien à un lichen scléreux vulvaire...
Apparemment, il serait logé au niveau d'une cicatrice vulvaire que j'ai depuis 6 ans et qui ne s'est jamais cicatrisée.

Mon gynéco n'y croit pas car il estime qu'à 23 ans, un lychen scléreux n'est pas possible et que ça ne concernerait que les femmes ménopausées. Il pense que c’est plutôt une dermatite de contact. Cependant, mes douleurs permanentes, ma peau parfois fissurée et mes irritations sont bels et bien là et je ne les invente pas.

Je suis actuellement soignée sous crème Dermoval et Colpotrophine et apparemment, le traitement va être long. Ça me soulage dans ma vie de tous les jours mais par contre je n'ai presque plus de rapport sexuel car ça me brule horriblement et mon couple en pâtit.

Voilà, si je m’adresse à vous aujourd’hui, c’est pour savoir si des filles sont dans mon cas et s’il existe d’autres traitements que la cortisone pour se soigner sur le long terme ?
Pensez-vous par exemple qu'il existe des moyens naturels qui marchent pour la faire partir (huiles essentielles, régimes...)?
Comment faire pour avoir à nouveau des relations sexuelles sans douleurs?
----------

Effectivement un lichen scléreux reste une pathologie de la femme ménopausée, mais toute règle a ses exceptions. Vous prenez un traitement adéquat auquel il faut adhérer. Quant aux difficultés sexuelles je te conseille la pommade anesthésiante EMLA qu'il faut appliquer sur les zones douloureuses 1/2 h avant le rapport  (+ info)

Pourquoi ne pas agrandir l'orifice vulvaire avec des objets de plus en plus gros, une sorte de gymnastique?


plusieurs semaines avant l'accouchement afin d'éviter une Episiotomie
----------

Le vagin est élastique, il se distendra le moment venu
Inutile de forcer la nature.  (+ info)

accouchement et vulvodynie/vestibulite vulvaire?


Bonjour,

je souffre depuis plusieurs années de Vulvodynie/vestibulite vulvaire (Douleurs lors des rapports sexuels ou impossibilité de pénétration), et je suis enceinte.
Je redoute beaucoup le jour de l'accouchement, car l'entrée du vagin sera forcément très solicité, et encore plus si je dois subir une épisiotomie.

merci de vos réponses.
----------

Je te conseille de bien preparer le "terrain".

Bien muscler le periner et faire des exercices de preparation à l'accouchement pour etre detendue le jour J au maximum!

Tu en a parlé a ton medecin?  (+ info)

fistule ano-vulvaire et rupture sphinctérienne que faire?


bonjour,
Après une échographie endorectale j'ai une fistule ano-vulaire avecune
rupture sphinchtérienne de 2 cm selon le chirurgien.
Je précise que j'ai eu cette fistule après un abcès qui a été une
complication d'une opération et qu'il a fallu me réopérer.

Malheureusement avec l'anesthésie générale,il n'a pas trouvé la fistule,il
me parle de fistule a clapet (qui s'ouvrirait et se refermerait),je ne
comprends pas tellement.

Le problème est que j'ai eu des matières qui sortaient juste en dessous du
vagin quand j'ai fait l'échographie endorectale et elle m'a dit que j'avais
une inflammaation et c'est pour ca que j'ai mal quand je vais aux toilettes
car tout est enflammé,j'ai demandé si je pouvais prendre des
antibiotiques,mais il parait que ca ne servirait a rien.

S'il m'opére il en profiterait pour refaire le sphincter anal donc j'aurai
surement une poche je ne sais pas si elle sera définitive.

Je vais voir pour un autre avis un chirurgien jeudi a la timone a marseille
car le chirurgien qui m'a fait l'anesthésie générale ne veut rien faire,je
pense qu'il a peur a cause de la rupture sphinctéreinne.

Je vais peut-etre en voir un autre pour un autre avis a l'hoiptal nord de
marseille,pour voir s'ils sont du meme avis,mais le problème est que je ne
peux pas rester comme ca en me disant toujours est-ce que je vais avec des
pertes ou non,c'est pas une vie en plus j'ai toujours mal du coté droit a
cause de l'inflammation.

Si j'ai bien compris,la fistule partirait de la rupture sphinctérienne,c'est
bien complexe tout ca.
Je pense que la fistule est due peut etre aux accouchements
difficiles(forceps,déchirure,épisiotomie),j'ai 43 ans et 2 enfants et j'ai
le moral au plus bas.
J'espère que vous pourrez me répondre car je ne trouve pas beaucoup de
réponses a ce sujet.

J'ai vu le chirurgien jeudi et il m'a examiné mais il n'a pas vu la
fistule.Ca commence a m'énerver tout ca, en plus il m'a trouvé une infection
vaginale donc j'ai des ovules a mettre.

Il m'a dit d'aller faire une irm avec un spécialsite des fistules et je
voulais savoir s'il ne faudrait pas que je prenne du movicol(laxatif) pour
qu'il voit mieux la fistule car j'ai remarqué que lorsque j'avais passé
l'échoendorectale, mes selles étaient molles et peut-etre elle a vu la
fistule car elle est petite?

J'ai remarqué que dès que j'ai des selles molles j'ai a nouveau des matières
fécales en dessous du vagin quand je m'essuie.

Merci de me répondre car j'ai le moral au plus bas avec ce problème.
Isabelle
----------

Isabelle,

Je comprends combien vous devez être touchée par ce problème, très sérieux. Votre vie de tous les jours est touchée, et vous devez trouver une solution.

Quelques suggestions, pas assez constructives à votre goût peut-être, mais lisez-moi quand même :

1° n'attendez pas un diagnostic de notre part et des conseils médicaux précis. Les fistules du périnée après lésion sphinctérienne sont toujours des problèmes sérieux, complexes, à traiter individuellement. Par contre, battez-vous du mieux possible pour GUERIR : entre des mains expertes, l'espoir existe

2° il y a dans votre message quelques confusions (chirurgien qui a fait l'anesthésie) et des imprécisions (l'origine de la fistule : accouchement, abcès, ou l'un puis l'autre ?) qui me laissent à penser que vous n'avez pas toujours reçu d'explications claires, faute peut-être de les demander de façon assez ferme, et d'être en mesure de tout intégrer. Quand on est anxieuse et stressée par une visite chez le spécialiste que l'on attendait de voir depuis des semaines, voire des mois, c'est normal de ne retenir que quelques mots de ce qu'il vous dit, mais en même temps ça ne vous aide pas à décider !!!

Faites-vous accompagner d'une personne de confiance, qui ait la capacité d'écouter les médecins attentivement, et comprendre ce dont ils parlent, afin de vous aider à comprendre ce qui vous est proposé.

Eventuellement, notez avant la consultations d'une part les questions essentielles que vous souhaitez poser au médecin(, d'autre part les autres questions... qui dépendront du temps disponible).

Si le médecin est suffisamment ouvert, demandez-lui d'être le plus précis possible dans la rédaction de la lettre qu'il doit envoyer à votre médecin traitant, afin que celui-ci puisse ensuite, à tête reposée, revoir la question avec vous et vous conseiller au mieux. Attention ! Ayez un peu de tact, certains médecins débordés ou irascibles pourraient se vexer de ce genre de demande malhabile... à vous de voir.

Vous avez raison de prendre plusieurs avis ; avec les progrès de l'obstétrique, le problème que vous avez est devenu assez rare, et peu de chirurgiens sont très "pointus" là dessus. Mais, une fois votre choix fait, travaillez en toute confiance avec le médecin que vous aurez choisi, c'est important. Acceptez les épreuves imposées comme des pas vers la guérison. Par exemple, s'il est nécessaire de vous installer quelques temps une poche, vous verrez que, pour quelqu'un comme vous qui affronte courageusement ses malheurs et qui veut s'en sortir, c'est très gérable...

Allez, courage, et bon rétablissement ! Le chemin sera peut-être encore long, mais vous allez y arriver. Vous VOUS le devez, vous le devez à vos proches.  (+ info)

enceinte et varice vulvaire?


Je voulais savoir si quelqu'un a déjà eu cette varice vulvaire qui j'avoue c'est super désagréable!
Mon gygy m'a donné du daflan mais je trouve que ça fait peu d'effet, je le revois dans 15 jours , à l 'attendant je voulais savoir ce que vous prenez pour vous soulager?Merci!
----------

problème circulatoire et pression du bébé
tout s'arrangera après l'accouchement  (+ info)

aidez moi svp prurit vulvaire?


je suis enceinte de 25 semaines, je souffre de prurit vulvaire,à ma dernière visite chez la gynécologue , je n'avait pas d'infection (ça fait 10jours ,et j' avait ce prurit bien avant),en fait g des périodes d'une semaines de prurit puis ça s'atténue un peu.
je ne veut pas essayer des traitement car lors de ma première grossese,je suis passé par 3 traitements et à la fin g du prendre un traitement trés fort (nystatine 6 comprimés par jours par voie orale)pour que ça c soulagé un peu,mais cette fois ci j'essaye seulement de me retenir car plus je gratte plus il ya du prurit.
et là je cherche un petit traitement local pour faire céder ce prurit,un bain de siège à base de plantes m'arrangerai beaucoup
merci pour tous vos conseils.
----------

Pour les bains de siège tu as des conseils sous le lien mycoses dans le site ci-dessous  (+ info)

Abces vulvaire. Quelqu'un peut me renseigner ?


Voila avant hier j'ai été admise aux urgences gynécologique suite a des douleurs au niveau de la vulve, il y avait une petite grosseur de la taille d'une bille. Diagnostic : Abcés vulvaire droit et petite tumefaction du clitoris.
J'ai donc été opéré aujourd'hui (anesthésie générale, puis incision de 4 cm ). Le gyneco m'a également mis une mèche, je dois la retirée jeudi et je redoute ce jour. La douleur est déjà très intense.
Quelqu'un t'il déjà eu ce problème?
Comment procède t-il pr retirer la mèche ? Est-ce très douloureux?
L'abcès est il revenu quelques temps après? Des changements depuis votre opération (gene pdt les rapports ...)

Merci d'avance
@maGic : Non, si tu lis bien c'est ecrit inciser et non excision !!
----------

La douleur causée par la mèche est assez habituelle, mais n'est pas ...normale. La mèche, probablement, est trop importante est crée une "pression". Il suffit d'en retirer en partie ou en totalité et d'en remettre une autre moins longue dans ce dernier cas. C'est complètement indolore pourvu que la personne qui le fait sache bien le faire et ait un lieu convenable pour le faire ( Installation gynécologique indispensable: on tire doucement pour faire sortir cette sorte de "ruban" de gaze et puis c'est tout. J'vous conseille vivement de revoir le chirurgien Mercredi ou un médecin généraliste.

Voilà  (+ info)

1  2  

Laisser un message sur 'Kraurosis Vulvaire'



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.

Dernière mise à jour: Septembre 2014