http://lookfordiagnosis.com
English
Spanish
Italian
Portuguese
French
Swedish

FAQ - Hépatite D Chronique
(Powered by Yahoo! Answers)

Qu'est- ce -que l'hépatite A?


L’hépatite est une inflammation des cellules du foie le plus souvent causée par des virus (hépatite virale).

Cette inflammation peut également être provoquée par une consommation d’alcool dite «à risque», certains médicaments, une surcharge en graisse, un trouble du système de défense de l’organisme.

L’hépatite est appelée «aiguë» au moment du contact de l’organisme avec le virus de l’hépatite. L’hépatite aiguë peut provoquer une jaunisse également appelée «ictère», une fatigue. Elle peut aussi ne donner aucun symptôme et passer inaperçue. C’est le plus souvent le cas.

L’hépatite est dite «chronique» quand elle persiste au-delà de six mois après l’infection initiale de l’organisme par le virus C.

Seuls les virus B, C et D peuvent provoquer une hépatite chronique.
En France, l’infection par le virus de l’hépatite C est la cause la plus fréquente des hépatites chroniques virales  (+ info)

Quels sont les signes de l'hépatite? A-B-C?


les symptômes quand ils existent sont variés : fatigue, maux de tête, douleurs abdominales, nausées, anorexie, douleurs articulaires et urticaire. Puis, 15 à 45 jours après le contact avec le virus survient l'ictère (jaunisse) : le patient a la peau et les yeux jaunes, ses urines sont peu abondantes et foncées. Le diagnostic est affirmé par les examens biologiques : les enzymes hépatiques sont élevées, et la présence d’anticorps anti-HAV permettent de caractériser une hépatite à virus A.l’hépatite B débute par une période d’incubation silencieuse d’environ 2 mois mais pouvant aller jusqu’à 6. Comme pour l’hépatite A, après l’incubation, la phase aiguë de la maladie est asymptomatique dans 90 % des cas ! Pour les autres, les signes qui apparaissent peuvent être anorexie, douleur au foie, nausées et jaunisse (ictère). Cette dernière peut durer plus d’un mois., l'hépatite C n'est pas facilement diagnostiquée.les symptômes ne sont pas caractéristiques : fatigue, nausées, douleurs de l'hypochondre droit, suivies par l'apparition d'urines foncées et d'un ictère. Les signes cliniques étant parfois trompeurs,  (+ info)

l'amour est-il une affection chronique ?


Aparment et heureusement qu'elle est bénigne...  (+ info)

existe t-il un reméde pour l'hépatite B ?


Bien qu'il n'y ait pas de remède pour l'hépatite B, il existe un vaccin sûr et efficace pour prévenir la maladie. Comment contracte-t-on l'hépatite B ? ...


Qu'est-ce que l'hépatite B ?
L'hépatite B est une maladie grave du foie causée par le virus de l'hépatite B (VHB). Elle est extrêmement infectieuse et se transmet par les rapports sexuels ou le contact avec du sang ou des liquides organiques infectés. Quoique le VHB puisse infecter les personnes de tous âges, les jeunes adultes et les adolescents courent le plus grave risque. Le VHB attaque directement le foie, provoquant une maladie grave, des lésions hépatiques et dans certains cas la mort. Bien qu'il n'y ait pas de remède pour l'hépatite B, il existe un vaccin sûr et efficace pour prévenir la maladie.

Comment contracte-t-on l'hépatite B ?
Le virus de l'hépatite B est extrêmement infectieux et il se propage par contact avec le sang et d'autres liquides organiques (notamment le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel) de personnes infectées. Il se transmet par :

le contact sexuel (vaginal, anal ou buccogénital) avec une personne infectée ;
le partage d'aiguilles, de drogues par intraveineuse et d'attirail pour l'injection des stupéfiants ;
l'emploi de rasoirs ou d'aiguilles à tatouage contaminés ;
la grossesse et/ou l'accouchement (exposition périnatale) ;
l'exposition professionnelle au sang ou à d'autres liquides organiques d'une personne infectée.
Quoique rare, la transmission au sein de la famille (transmission sans exposition sanguine, sexuelle ou périnatale reconnue) de l'hépatite B a été documentée principalement parmi les jeunes enfants vivant avec des membres de la famille porteurs de l'hépatite B. On pense que le virus est très probablement transmis à travers une exposition ignorée aux membranes ou à de petites coupures dans la peau.

Contrairement à l'hépatite A, une affection causée par un virus apparenté, l'hépatite B ne se propage pas par la nourriture ou l'eau.

Quels sont les facteurs de risque de l'hépatite B ?
Les principaux facteurs de risque de l'hépatite B comprennent :

le fait d'avoir des rapports sexuels sans préservatif ;
le fait d'avoir des rapports sexuels avec plus d'un partenaires ou avec un partenaire qui a ou bien a eu plusieurs partenaires, ou qui consomme ou a consommé des drogues administrées par voie intraveineuse ;
le fait de partager des aiguilles, des drogues par intraveineuse et l'attirail pour l'injection des stupéfiants ;
le fait d'être transfusé ou traité avec du sang ou des produits sanguins ;
le fait de se faire tatouer ou percer ;
le fait d'avoir un emploi (un agent de santé par exemple) qui expose au sang ou à d'autres liquides organiques ;
le fait de voyager ou de vivre dans des régions ayant des taux élevés d'infection à VHB (notamment l'Asie du Sud-Est, le bassin de l'Amazone en Amérique du Sud, les îles du Pacifique, le Moyen-Orient).
Comment peut-on se protéger contre l'hépatite B ?
Bien qu'il n'y ait pas de remède pour le virus de l'hépatite B, il existe un vaccin sûr et efficace permettant de prévenir l'infection. Ce vaccin, disponible depuis 1982, se fait en trois piqûres. Il fournit une protection contre l'hépatite B chez 90 à 95 % des personnes vaccinées. Se faire vacciner est le meilleur moyen de réduire le risque de contracter l'hépatite B.

Il est conseillé d'administrer le vaccin aux personnes suivantes :

les agents de santé ;
les personnes se livrant à des comportements à haut risque (notamment les rapports sexuels sans préservatif, les rapports sexuels avec de multiples partenaires, le partage d'aiguilles) ;
tous les bébés ;
les adolescents ;
les gens vivant avec des personnes infectées par le VHB ;
les personnes vivant dans des régions ayant des taux élevés d'infection à VHB.
En outre, d'autres moyens de réduire vos risques incluent :

utiliser des préservatifs en latex ou en polyuréthanne pendant les rapports sexuels (chaque fois qu'il se peut qu'un partenaire sexuel soit prédisposé au VHB, y compris les partenaires habituels non vaccinés ou non infectés auparavant) ;
limiter le nombre de ses partenaires sexuels ;
éviter de partager des aiguilles, des drogues par intraveineuse et l'attirail pour l'injection des stupéfiants ;
éviter le perçage de la peau ou le tatouage ;
pratiquer les précautions standard si l'on est un agent de santé ;
manipuler avec précaution tout objet susceptible d'avoir du sang infecté par le VHB (par exemple les rasoirs, les brosses à dents, les pinces à ongles, les serviettes hygiéniques).
Quels sont certains des symptômes de l'hépatite B ?
De nombreuses personnes souffrant de l'hépatite B n'ont pas de symptômes ou n'en ont que de légers. Toutefois, certaines gens présentent des symptômes semblables à ceux de la grippe ou ont l'ictère (jaunissement de la peau). Les symptômes de l'hépatite B incluent :

la fatigue ;
la nausée ou les vomissements ;
la fièvre et les refroidissements ;
des urines foncées ;
des selles liquides ;
le jaunissement des yeux et de la peau (ictère) ;
une douleur au côté droit, pouvant irradier dans le dos.
L'hépatite B peut-elle entraîner d'autres problèmes de santé?
La plupart des personnes ont des infections autolimitées, connaissent une résolution complète et développent des niveaux protecteurs d'anticorps. Un petit nombre d'individus (5 à 10 %) n'arrivent pas à se débarrasser de l'infection et deviennent des porteurs chroniques. 10 à 30 % de ces porteurs souffriront de maladie hépatique chronique ou de cirrhose. En outre, les porteurs chroniques de VHB peuvent infecter d'autres personnes durant toute leur vie et leur risque d'avoir le cancer du foie est 200 fois plus élevé.

Quel est l'effet de l'hépatite B sur la grossesse ?
Les femmes enceintes atteintes d'hépatite B peuvent transmettre le virus à leur bébé. On pense que la transmission a lieu pendant l'accouchement. La plupart des bébés infectés qui ne sont pas rapidement soignés deviennent porteurs chroniques et courent un plus grave risque de souffrir de cirrhose hépatique, de défaillance hépatique et de cancer du foie. Par conséquent, toutes les femmes enceintes doivent subir un test de dépistage du VHB. S'il apparaît qu'une femme enceinte a le virus, il faudra commencer à soigner le bébé aussitôt après l'accouchement. Le traitement comprend le vaccin antihépatite B ainsi que la globuline immune VHB. En outre, le bébé reçoit les deux autres vaccins pendant les visites de suivi.

Les femmes souffrant d'une maladie du foie à un stade avancé risquent beaucoup plus d'avoir des complications pendant la grossesse.

Comment diagnostique-t-on l'hépatite B ?
L'hépatite B est diagnostiquée grâce à des analyses de sang. Un examen du sang de routine, comprenant une analyse de la fonction hépatique, signale l'infection. En outre, une analyse de sang spécifique de dépistage du virus permet d'établir un diagnostic décisif de l'hépatite B.

Existe-t-il un remède pour l'hépatite B ?
Il n'existe pas de remède spécifique pour l'hépatite aiguë et aucun médicament ne s'est révélé capable de modifier le cours de l'infection une fois qu'une personne est malade. Toutefois, pour les personnes atteintes d'hépatite chronique, le traitement par l'interféron peut aider. De plus, vers la fin de 1998, la Fédération américaine des aliments et drogues a approuvé l'utilisation de la lamivudine, un médicament antiviral administré par voie orale, pour le traitement de l'hépatite B chronique. Dans les cas graves, une transplantation hépatique est parfois nécessaire.

On peut traiter les symptômes de l'hépatite. Par exemple, le fait de limiter les matières grasses et de boire des liquides clairs aide à soulager des symptômes tels que la nausée, les vomissements et la diarrhée. De plus, il est conseillé aux personnes souffrant de l'hépatite B de :

beaucoup se reposer ;
boire beaucoup de liquides ;
manger des aliments riches en protéines pour réparer les cellules abîmées ;
manger des aliments riches en glucides pour protéger le foie ;
éviter de boire de l'alcool.
Gardez à l'esprit que le virus peut être transmis à d'autres personnes par les rapports sexuels ou le contact avec des objets contaminés par du sang (tels que les rasoirs, les brosses à dents ou les serviettes hygiéniques). Rappelez-vous que la plupart des infections sont autolimitées et que le virus est éliminé de l'organisme. Une analyse de sang permet de confirmer cette élimination  (+ info)

Y a t'il un remède efficace contre le prurigo chronique?


Je suis atteinte d'un prurigo chronique (ou prurit prurigineux)
depuis 6 ans localisé principalement sur les jambes et les bras qui se manifeste avec de fortes démangaisons et aucun traitement prescrit par des dermatologues n'a pu le
guérir. Selon l'avis des médecins cette affection serait
due au stress ou à une allergie ou serait d'origine nerveuse.
Y aurait-il un remède ou un traitement efficace qui
puisse favoriser la guérison de ce prurigo et une plante
médicinale pour traiter cette maladie. Dois-je subir un régime
alimentaire par ex ne pas manger des mets épicés, de la
tomate à cause de son acidité.
----------

Le traitement est variable selon la maladie en cause.

Prurigo d'origine parasitaire : il est nécessaire d'éliminer l'affection en cause en appliquant des médicaments et des substances antiparasitaires sur la peau et les vêtements.
Prurigo d'origine allergique : des applications locales de corticostéroïdes (cortisone) sur la peau sont proposées par certaines équipes médicales spécialisés en dermatologie, associées à la prise d'antihistaminiques par voie orale (comprimés).
Prurigo nodulaire de Hyde : plusieurs traitements sont prescrits mais aucun n'est complètement efficace. Les cures thermales semblent apporter un certain réconfort, surtout pour le prurit.  (+ info)

Quels sont mes années de survie avec 1 hépatite C non soignée ?


peu...... et ça fini en cirrhose !
Sors couvert sinon tu vas la transmettre ...ça fait parti des MST!


Hépatite : Cette maladie, présente dans le monde entier, est causée par différents virus apparentés les uns aux autres et qui attaquent tous le foie. Les virus de l'hépatite B et de l'hépatite C apparaissent dans le sang, le fluide séminal et les sécrétions vaginales des personnes infectées. Ceci veut dire que le virus peut se transmettre lors d'activités sexuelles ou d'activités de perçage de la peau (injection intraveineuse de drogue, tatouage, acupuncture). L'hépatite B se transmet plus facilement lors de contact sexuel que l'hépatite C. Dans la plupart des pays développés ce sont principalement les usagers de drogue intraveineuse qui sont infectés par l'hépatite C. Toutefois, certains pays présentent également un taux élevé d'hépatite C chez la population en général.

La période d'incubation est la même pour ces deux maladies, soit d'environ 45 à 180 jours. Les symptômes aussi sont semblables, notamment une fièvre qui s'installe graduellement, une perte de l'appétit, une sensation de malaise abdominal, des nausées et des vomissements, des douleurs aux articulations, des éruptions cutanées et une jaunisse. Le degré de gravité varie mais l'hépatite B peut provoquer une insuffisance du foie et la mort. Les personnes souffrant de l'hépatite C peuvent ne pas avoir de symptômes ou ressentir simplement une fatigue généralisée et des douleurs au foie. Chez les adultes, l'hépatite C produit plus souvent une infection chronique du foie que l'hépatite B. Des années après l'infection initiale, la maladie peut dégénérer en ou en cancer du foie et, éventuellement, mener à la mort. Il existe un vaccin contre l'hépatite B. Le port du préservatif réduit les risques de transmission de la maladie.  (+ info)

Quel est le traitement de syndrome de fatigue chronique ?


ou bien encephalomyelite myalgique !
rayon pour spécialistes !!!
----------

la bonne humeur et rire rire rire !!!

A l'hôpital, une superbe jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention.
Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne.
Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et Examine son corps nu. Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses Blanches et discute.
Un deuxième type en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine. Puis il repart.
Quand le troisième en blouse blanche approche, lève le drap et la scrute, la jeune femme s'impatiente:
- C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous m'opérer?
L'homme en blouse blanche hausse les épaules et lui répond :
- J'en ai aucune idée, nous, on repeint le couloir..  (+ info)

Peut-on soigner l'hépatite C par la phytothérapie?


Ancien malade soigné longtemps aux antibiotiques
----------

si tu es soigné depuis longtemps, tu dois savoir que l'hépatite C n'est pas une maladie anodine et que seul un médecin compétent peut te suivre.
toutes les autres médecines sont inefficaces dans cette maladie.  (+ info)

J'ai une rhinopharyngite chronique ,quels médicaments faut-ils pour cette maladie méchante?


Je souffre de cette maladie depuis 20 ans.Sauvez moi je vous en supplie.C'est un probleme trés grave.Cette maladie a détruit ma vie.J'attends Merci
----------

RHINOPHARYNGITE : C'est l'inflammation de la partie supérieure du pharynx.
C'est une maladie qui touche surtout le jeune enfant âgé de 6 mois à 4 ans. Une rhinopharyngite est souvent d'origine virale et se manifeste par une rhinorrhée (écoulement nasal) purulente, une obstruction nasale et une fièvre autour de 38,5 °C. L'évolution est habituellement favorable en une semaine. Néanmoins, une rhinopharyngite peut avoir des complications : otite, laryngite, bronchite.
Le traitement est celui des symptômes et comprend des soins locaux tels que des lavages du nez au sérum physiologique et un médicament contre la fièvre (paracétamol, aspirine). En cas de récidives trop fréquentes, le médecin peut proposer une adénoïdectomie (ablation chirurgicale des végétations), car les végétations peuvent constituer un foyer d'infection chronique.  (+ info)

quel sont les risques d'évolution de l'hépatite c pour un enfant de 15 mois?


transmis par le mere a l'accouchement,quel genre de traitement y a t'il?
----------

le traitement est le même que pour les adultes - bithérapie avec interferon
mais par contre je crois que le docteur va vous conseiller d'attendre
il se peut que l'hepatite soit autoimune
il se peut que l'enfant s'en debarasse tout seul
si non il vont le traiter quand il sera un peu plus grad :)
pas de panique l'hepatite évolue très lentement!
mais comment ça se fait que l'hepatite a été transmise? la mère ne l'avait pas dit au docteur? normallement ils peuvent éviter ce genre de choses... ou peut être qu'elle ne le savait pas?

bon bref, de toute manière:

1 il faut bien faire 2 tests pour voir s'il est positiv à HVC

2 il faut faire un 2 teste qui remplace la biopsie pour voir la situation au niveau du foie et pour s'assurer qu'il n'y a pas de cirrhose (des fois après ce teste le doc peut quandmême décider de pratiquer une biopsie - pas de panique non plus, c'est pas vraiment grave comme intervention - il reste à l'hopital une journée)

3 il faut faire des analyses de sang complètes

si le doc décide de le traiter,

il va faire encore plein d'examens pour s'assurer que le coeur marche bien, que les reins sont en bon état et là il va faire un teste pour détérminer

1 combien de virus il y a dans le sang - quantitatif

2 quel type de virus il y a - qualitatif

il y a deux types de virus - 1 et 2
Le 1 est traité pendant 1 an, le 2 pendant 6 mois

Les traitement apres c'est interferon et ribavirine en focntion du poids de l'enfant

il y a des effets secondaires (les plus bénignes - chesseresse cutanée, gratouilles, chute de cheveux, toux, irritabilité) mais les medicaments sont TRES efficaces :) S'il est sous traitement il faut bien surveiller son humour - pour pas qu'il tombe dans la depression parce que ça arrive.

si vous vous y prenez à temps, plus de 90% de chances de réussite!

bon après 6 mois de l'arret du traitement il vont encore verifier s'il n' pa rechuté donc en gros ça dure de un an à un an et demi le tout

dans les pires des cas... si le traitement ne l'a pas gueri, on peut toujours le recommencer et il y a des nouvelles formules qui sont en train d'être testés et qui seront disponibles d'ici 5 ans maximum. il faut savoir que même dans les cas très avancés, le traitement freine les complications! mais il faut surveiller de très près, sous traitement on fait des analyses chaque mois parce qu'il y a une forte chute des globules rouges et blancs, etc etc etc :)

il y a un bon site - hepatoweb

trouvez un bon hepatologue ou un gastroenterologue

aaa + il faut savoir que l'enfant peut passer à 100% à la securité sociale! donc tous les soins sont remborsés à 100% + les soins associés!  (+ info)

1  2  3  4  5  

Laisser un message ou image sur "Hépatite D Chronique" (ou accéder au forum):