FAQ - Accident Ischémique Cérébral Transitoire
(Powered by Yahoo! Answers)

Que veut dire le mot ischémique transitoire ?


Les accidents ischémiques transitoires (AIT) ou éclipses cérébrales

[?] Qu'est-ce que c'est ?

L'accident ischémique transitoire ou AIT est un déficit neurologique localisé, survenant brutalement et disparaissant complètement en moins de 24 heures.

Il est secondaire à l'occlusion d'une artère cérébrale ou médullaire.

Lorsque le sang n'arrive plus dans le tissu cérébral, il se crée un infarctus ou un ramollissement.

[?] Causes et facteurs de risque

Les causes sont nombreuses :

Les plaques d'athérome (athérosclérose) sur les vaisseaux cervico-céphaliques provoquant un rétrécissement du diamètre des vaisseaux avec risque de sténose pouvant déclencher un accident ischémique transitoire ;
Les cardiopathies emboliques pouvant provoquer une embolie cérébrale : rétrécissement mitral , fibrillation auriculaire et autres troubles du rythme, endocardite, thyréotoxicose. Elles suivent le trajet artériel et touchent principalement le territoire sylvien gauche (vascularisé par l'artère sylvienne gauche) ;
Les dissections des artères cervicales et intracrâniennes qui sont plus fréquentes chez le sujet jeune.
[?] Les signes de la maladie

Les accidents transitoires se traduisent par un épisode neurologique passager totalement régressif dont la durée est de quelques secondes à quelques minutes. Il peut durer parfois quelques heures. Les symptômes apparaissent et disparaissent brutalement.

En fonction du territoire atteint, il peut s'agir d'une cécité d'un oeil transitoire, d'une amputation du champ visuel, de troubles sensitifs ou moteurs localisés, d'aphasie, de troubles cérébelleux, etc.

L'AIT est un signal d'alarme. Il peut prévenir de l'imminence d'un accident vasculaire permanent et doit faire déclencher une enquête. Cet accident vasculaire permanent peut survenir dans les heures qui suivent un AIT ou bien plusieurs années plus tard ou même jamais. Rien ne permet de le prévoir.

[?] Examens et analyses complémentaires

Le bilan biologique, l'électrocardiogramme, l'écho-Doppler cervical, le scanner cérébral et parfois l'artériographie carotidienne permettent le diagnostic.

[?] Traitement

Un patient victime d'un accident ischémique transitoire doit être hospitalisé. Un scanner est pratiqué, ainsi qu'un bilan biologique, un électrocardiogramme, un écho-Doppler cervical et si possible transcrânien.

D'autres examens sont ensuite demandés en fonction de l'orientation clinique.

Le traitement cherche à prévenir les récidives (traitement des facteurs de risque d'athérosclérose et des causes éventuelles d'embolies) et à éviter l'évolution vers un accident constitué. Il utilise les anti-agrégants plaquettaires, et parfois la chirurgie ou l'angioplastie transluminale percutanée.  (+ info)

Peut-on avoir un accident vasculaire cérébral alors qu'on a une tension normale ?


Un AVC peut être ischémique ou hémorragique. Les hémorragiques surviennent souvent par rupture des malformations vasculaires des artères du cerveau. ça peut survenir aussi à la suite d'un traumatisme crânien par exemple. La pression artérielle n'est pas forcément mise en cause.  (+ info)

Risque-t-on un accident vasculaire cérébral a 17 ans?


Je suis en bonne santé et pourtant en ce moment je pense toujours que je vais avoir un avc, vous pensez que je risque d'avoir un truc de ce genre à mon age?
Je n'ai aucun antecedent dans ma famille et aucun symptomes mais j'entends des craquements dans ma tête et ça me fait peur je suis hypocondriaque et en dépression pour ceux qui ne le savent pas déjà....
----------

relax !!!
un avc est ou ischémique : un vaisseau qui se bouche ( là faut quand meme être un peu plus vieux , avoir de lourd antécédent fam cardio vasc, ou associé tabac/pilule ), sinon la version hémorragique. l'anévrisme qui pète et c'est l'hémorragie méningée. ça peut arriver à tout âge mais c'est rare ! sinon tu as la poussée hypertensive.
je simplifie ....
mais à ton âge , tu dois pouvoir dormir sur tes deux oreilles quand meme ( meme si physiquement c'est dur , où tu es mal foutu !! )  (+ info)

Les IRM cérébral en cas d'accident de voiture sont fiables à combien de pourcentage?


Je voudrais savoit si il est plus facile de déceler les traumatismes, les micros traumatismes ou les maladies?
Voye t'on l'infinement petit dans les IRM?
Si le medecin me dit que j'ai rien c'est ok ou pas?
----------

Tout d'abord l'examen neurologique bien fait et refait reste primordiale; et si on se décide pour un examen radiologique l'IRM reste le référence puisqu'elle est très fiable au niveau de cervelet par rapport au scanner.
Disons que la fiablilité avoisine les 100%. Un examen neurologique fait dans des suites de l'accident puis 24H aprés couplé à une IRM normale exclue à 100% une lesion cerebrale.  (+ info)

Que faire face à quelqu'un qui vient de faire un accident vasculaire cérébral (AVC) ?


Le scanner dit : AVC ischémique.
Quel traitement ?
Traitement pour dissoudre le caillot ?
Quel service ? médecine ? cardiologie ? neurologie ? autre ?
Quels examens ?
Que prévoir ?
Le patient est actuellement hospitalisé dans un hopital à structure légère où les équipes soignantes sont très gentilles. Je veux m'assurer aussi et avant-tout la compétence de soins (et non-pas des 'soins palliatifs' si c'est possible).
Un retour à domicile est-il envisageable ? avec quelles précautions indispensables ?
Merci de vos témoignages, expériences et connaissances.
----------

généralement un service neurologique est conseillé mais dans de petite structure les patients sont suivis en cardiologie-soins intensifs.
les soins palliatifs ne concernent que les personnes en fin de vie (ce sont des soins de soulagement)
après un AVC, s'il est pris à temps, les chances de récupération sont très grandes et les séquelles peuvent variées d'un patient à l'autre (hémiplégie, trouble de l'élocution, de la marche ou juste des faiblesses musculaires).
tout dépend du dégré de l'AVC
par contre il faut savoir que même en ayant totalement récupérer des précautions restent nécessaires: ne pas avoir froid (couvrir les extrémités en sortant l'hiver, gant + bonnet +bonnes chaussettes), ne pas boire d'alcool, avoir une alimentation équilibrée et saine... le médecin te fera la liste des recommandations.
en ce qui concerne les risques de récidive c'est environ 5% par an.
bon courage et surtout reste positif vis à vis du patient
le moral compte beaucoup dans le processus de récupération
il faut faire attention mais ne pas l'empêcher de vivre normalement  (+ info)

Pourquoi on risque la récidive aprés un accident vasculaire cérébral , merci ?


L'accident vasculaire cérébral est en général l'événement brutal qui survient en raison d'une atteinte chronique des vaisseaux.

Il peut être dû soit à une hémorragie, soit à un bouchon dans un artère.

Si c'est hémorragique, on peut soupçonner un problème de coagulation, de tension, ou une atteinte rare des constituants des vaisseaux.
Si c'est ischémique (plus de circulation sanguine), c'est lié généralement à de l'athérosclérose, comme dans l'infarctus, à des troubles de la coagulation, à la réduction du diamètre d'une artère principale, éventuellement une embolisation d'un caillot venant d'autre part...

Tant que ces facteurs n'ont pas changé, le risque reste élevé de répéter le même événement.
Le risque chez un individu jeune, sans atteinte vasculaire, de faire un AVC est très bas. Si l'on en fait un, cela signifie a priori que l'on a une atteinte à long terme de la des vaisseaux ou des composants du sang, qui prédispose à l'AVC. Certains facteurs peuvent être corrigés, d'autres moins.  (+ info)

Accident vasculaire cérébral et récupération?


Bonjour
Sur une personne de 60 ans, qui a fait un avc il y a 6 jours et a toujours à ce jour un problème de diplopie (vision double) et d'abasie-astasie, y-a-t-il un espoir de récupération même partielle ? Cette personne peut-elle espérer reprendre une activité même modérée ?
On lui parle d'un séjour en centre de rééducation fonctionnelle. Qui aurait une idée de la durée de ce séjour ?
Merci
----------

C'est vraiment du cas par cas. Selon la région et l'étendue des dégats fait au cerveau la récupération sera totale ou partielle et la rééducation plus ou moins longue... Faut en parler avec le médecin.
Bises  (+ info)

Ya til un risque d'accident vasculaire cérébral lorqu'on utilise la pilule et qu'on est migraineuse?


La pillule augmente toujours le risque d'AVC, d'embolie pulmonaire... mais je ne crois pas que le fait d'être migraineuse change la donne.
Par contre, le fait de fumer oui.  (+ info)

Victime d'un accident vasculaire cérébral, je recherche 1 site parlant en détail des execrcices à faire


Tout dépend quelle partie du cerveau a été touchée.
Pour tout ce qui est marche, équilibre, etc.... direction kiné.
Pour la vue voir un orthoptiste.
Pour la coordination des mouvements, un ergothérapeute.
Pour la parole, un orthophoniste.

Il n'est pas possible de se rééduquer seul.
Par contre pour avancer plus vite dans la rééducation, travailler les exercices chez soi même si cela te fatigue et te coûte beaucoup d'efforts.
Je t'assure que c'est vraiment payant.

Dans un premier temps , un séjour dans un bon centre de rééducation est vraiment bénéfique.

Je te souhaite grand courage.
Bizzzz.
Mamie.  (+ info)

qui sais quoi faire si une personne devant vous fait une AVS ( accident vasculaire cérébral )?


combien somme nous a savoir quoi faire devant un infractuse ou une AVS ?
sachant que chaque second compte et le fait de savoir quoi faire va augmenter les chances de survie de la victime
----------

Surtout ne pas donner d'aspirine (même si maux de tête)
Transporter d'urgence à l'hôpital ou mieux : appeler le 18 (pompiers) ou le 15 (Samu) car tout se joue dans les 2 heurs qui suivent.
S'assurer que la personne a bien fait un AVC en lui demandant de dire une phrase banale et de bouger les bras (si difficultés : il y a soupçon d'AVC)  (+ info)

1  2  3  4  5  

Laisser un message sur 'Accident Ischémique Cérébral Transitoire'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.