Cas Rapportés "Pasteurelloses"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/191. L'infection fulminante par les organizations rares chez la morsure animale blesse.

    En 1995 et 1996, 215 patients exposés à différentes espèces animales ont été soignés à la polyclinique d'Amarnath, Balasore, en Inde. Parmi eux étaient deux enfants infectés par les organizations rares, c.-à-d., canimorsus de capnocytophaga et multocida de pasteurella ; les patients récupérés avec la thérapie antibiotique appropriée. ( info)

2/191. La méningite de multocida de pasteurella et l'arthrite septique secondaires à un chat mordent.

    Des morsures animales sont vues presque quotidiennement dans le département de secours, et la majorité guérissent sans complication. Le multocida de pasteurella est fréquemment l'organization causative des infections localisées et de la cellulite de blessure dans cette population patiente. L'infection de multocida de P. est habituellement associée au contact étroit avec des animaux familiers, tels que les chiens et les chats, qui hébergent cette organization en tant que flore orale normale. La méningite et l'arthrite septique sont des conséquences très rares de l'infection de multocida de P. Ce rapport de cas présente un patient présentant le bacteremia de multocida de P., la méningite, et l'arthrite septique se développant ensemble comme complication d'une morsure de chat. ( info)

3/191. Prenez garde des chiens léchant des oreilles.

    Un patient présentant l'otorrhoea purulent chronique droit-dégrossi a développé la méningite due au multocida de pasteurella transmis par un chien qui a fréquemment léché son oreille. Nous proposons que des patients avec une membrane tympanique perforée devraient éviter d'être léché sur leurs oreilles par des animaux. ( info)

4/191. Méningite de multocida de pasteurella dans l'enfance - (un lèchement peut être aussi mauvais comme morsure).

    Le multocida de pasteurella est la cause la plus commune de l'infection locale après une morsure animale, mais est une cause peu commune de la méningite. Nous rapportons un cas de la méningite de multocida de P. se produisant dans un enfant en bas âge 7 week-old qui a été embauché après que non-traumatique entre en contact avec un animal familier de ménage, c.-à-d., sans n'importe quelle morsure animale ou éraflure. L'organization peut être facilement confondue avec des microbes pathogènes gramnégatifs plus communs. Dans ce cas-ci, on l'a inexactement diagnostiqué au commencement comme type b (Hib) de Hemophilus influenzae ; une possibilité qui a des implications importantes dans l'ère d'une utilité courante de vaccin de Hib dans l'immunisation infantile programme. CONCLUSION : Le multocida de pasteurella est une cause peu commune, mais sérieuse de la méningite dans l'enfance. Il est potentiellement évitable par l'action d'éviter du contact entre de jeunes enfants en bas âge et la salive des animaux familiers de ménage, en particulier par hygiène assidue de main. ( info)

5/191. Abcès Periocular et cellulite de multocida de pasteurella dans un enfant en bonne santé.

    BUT : Pour examiner une cause peu commune de cellulite periorbital, multocida de pasteurella. MÉTHODES : Rapport de cas, examen de la littérature. RÉSULTATS : Nous avons traité un enfant précédemment en bonne santé de 13 ans qui a développé la cellulite preseptal de pasteurella secondaire à une morsure de chat et à une éraflure de chat. Après avoir reçu une dose d'antibiotiques intraveineux et avoir commencé les antibiotiques oraux, l'enfant avait retardé le début de plusieurs abcès autour de l'oeil droit, avec la douleur et l'érythème marqués. Après incision et drainage, il s'est amélioré. CONCLUSION : Le multocida de pasteurella est une cause rare mais potentiellement sérieuse de l'infection oculaire. Toutes les caisses d'exposition potentielle devraient être traitées promptement et suivies jusqu'à la résolution complète de l'infection. ( info)

6/191. Identification moléculaire et traçage épidémiologique de la méningite de multocida de pasteurella dans un bébé.

    Nous rapportons un cas de la méningite de multocida de pasteurella dans un 1 mois-vieux bébé exposé au contact étroit avec deux chiens et un chat mais sans n'importe quelle histoire connue des dommages par ces animaux. ordonnancement de gène du rRNA 16S de l'isolat du bébé permis l'identification à la sous-espèce de niveau et indiqué le chat comme source d'infection possible. La dactylographie moléculaire des isolats de pasteurella des animaux, du bébé, et des animaux indépendants a clairement confirmé que le chat a hébergé la même sous-espèce de multocida de P. la contrainte de septica sur ses amygdales en tant que celle a isolé dans le fluide céphalo-rachidien du bébé. Ce cas souligne la nécessité d'informer les centres serveurs susceptibles en danger de contracter les agents zoonotiques au sujet de quelques règles d'hygiène de base en gardant des animaux familiers. En outre, cette étude illustre l'utilité des méthodes moléculaires pour l'identification et le traçage épidémiologique des isolats de pasteurella. ( info)

7/191. Méningite de multocida de pasteurella dans un adulte : rapport de cas.

    Le multocida de pasteurella est connu pour faire partie de la flore normale dans le nasopharynx ou l'appareil gastro-intestinal chez beaucoup d'animaux domestiques et sauvages. La plupart des infections humaines de multocida de P sont des infections douces de tissu provoquées par des morsures de chien ou de chat. Moins généralement cette bactérie est associé aux infections affectant d'autres systèmes d'organe de l'homme. Un cas de la méningite mortelle de multocida de P découverte à l'autopsie d'un homme de 52 ans est décrit. Le multocida de P est un agent causatif peu commun de la méningite qui tend à affecter ceux aux extrémités de l'âge. ( info)

8/191. Multocida de pasteurella : un rapport de cas de la pneumonie bactérémique et de la revue de dix ans de laboratoire.

    Le multocida de pasteurella est un commensal oral normal chez les animaux. Des morsures animales sont souvent compliquées par l'infection grave de blessure due au multocida de P., mais l'infection systémique est rare. Nous rapportons un patient présentant la pneumonie bactérémique avec succès traitée avec le ceftriaxone et le ciprofloxacin. Nous passons en revue également les isolats cliniques du multocida de P. rapportés par un laboratoire de enseignement important d'hôpital sur une période de dix ans. Il y avait 23 patients, comportant le cas actuel, 17 patients présentant des infections de blessure suivant les morsures animales, un cas de la méningite néonatale et du chariot vaginal maternel associé du multocida de P., et trois isolats de crachat d'importance douteuse. ( info)

9/191. Aneurysms mycotiques de l'aorte provoquée par l'infection avec le multocida de pasteurella.

    Nous avons évalué un patient pour des aneurysms mycotiques provoqués par multocida de pasteurella. Nous avons traité l'aortitis de pasteurella médicalement avec le ciprofloxacin, et le patient a eu la survie à long terme. ( info)

10/191. Septicémie de dagmatis de pasteurella dans un patient immunocompromised sans histoire des morsures de chien ou de chat.

    Nous rapportons un cas rare de la septicémie de dagmatis de pasteurella dans un patient immunocompromised 66 par ans, sans histoire des morsures de chat, des morsures de chien ou des éraflures. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'pasteurelloses'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.