Cas Rapportés "Hyperhidrose"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/174. Un cas de la dystrophie sympathique réflexe (syndrome régional complexe de douleur, type I) résolu par la contusion cérébrale.

    Nous présentons un cas de la dystrophie sympathique réflexe réfractaire (RSD) (syndrome régional complexe de douleur, dactylographions I) dont les symptômes (des anomalies continues de douleur, d'allodynia, de hyperhydrosis et de température) étaient resolved après le patient a souffert une contusion cérébrale traumatique dans le lobe temporel gauche, qui n'a causé aucun déficit neurologique. Ce cas suggère que les symptômes des patients d'un certain RSD puissent en grande partie soutenu par un réseau complexe impliquant le cerveau. ( info)

2/174. L'utilisation du glycopyrrolate topique dans le traitement du hyperhidrosis.

    L'utilisation d'un soluté de 0.5% glycopyrollate topique était efficace dans le traitement du hyperhidrosis du cuir chevelu et du front après que d'autres traitements aient prouvé inefficace ; ceci semble être le premier rapport de son utilisation en cette condition. ( info)

3/174. Un hamartome eccrine de fonctionnement s'est associé à Down' ; syndrome de s (46, xx, - 21, t (21q21q).

    Les hamartomes eccrine purs sont très rares, et généralement présent car des secteurs localisés de hyperhidrosis dans la peau de regard normale. Nous décrivons une caisse de hamartomes eccrine de fonctionnement bilatéraux avec les configurations macroscopiquement anormales en association avec Down' ; syndrome de s. ( info)

4/174. Zoster aigu de varicella avec le hyperhidrosis postherpetic comme présentation initiale de l'infection par le HIV.

    Un homme de 31 ans s'est présenté avec douleur aiguë dans son bras gauche et vésicules hémorragiques qui ont suivi son 8ème nerf cervical gauche. Un diagnostic de zoster d'herpès a été fait, et le patient a été soigné avec le valacyclovir. Il a refusé l'essai pour des anticorps à HIV parce qu'il a nié être en danger. Deux mois plus tard il est retourné avec le neuralgia postherpetic et le hyperhidrosis postherpetic dans la distribution des vésicules, qui ont eu depuis resolved. La sérologie pour HIV à cette visite était positive, et le patient a admis à avoir des relations sexuelles avec des prostituées. Six mois plus tard le patient était soigné avec la thérapie antiretroviral triple, et tous les signes et symptômes de zoster postherpetic avaient résolu. Ce rapport de cas documente le besoin d'essai d'HIV dans les patients avec des présentations peu communes de zoster d'herpès même si ils nient au commencement être en danger. ( info)

5/174. Un cas de la myélopathie thoracique élevée traumatique présentant l'affaiblissement dissocié des innervations sympathiques rostral et de la transpiration segmentaire d'isolement sur le tronc autrement anhidrotic.

    Un paraplegia flasque développé par garçon de 3 ans, anesthésie au-dessous de T3 et a altéré la commande vésicale juste après un accident de voiture. Pendant trois mois plus tard, les pupilles et leurs réactions pharmacologiques étaient normales. La transpiration thermique a été nettement réduite du côté droit du visage, du cou, et de l'épaule et sur les membres supérieurs bilatéraux, et était absente au-dessous du T3 excepté la bande comme la transpiration faible sur le dermatome T7 sensoriel. L'aile gauche du visage, du cou et de l'épaule a montré le hyperhidrosis compensatoire. La température de peau faciale était plus haute de l'aile gauche de transpiration. MRI Cervico-thoracic a suggéré le transection presque complet de la corde aux niveaux du T2 et des segments T3. Nous avons discuté la pathophysiologie de l'affaiblissement dissocié des innervations sympathiques rostral et avons isolé la transpiration segmentaire sur le tronc autrement anhidrotic. ( info)

6/174. paralysie de longus de pollicis d'extenseur après sympathectomy thoracoscopic.

    Le sympathectomy de Thoracoscopic est une forme acceptable de traitement pour le hyperhidrosis palmaire. Beaucoup d'auteurs ont rapporté des résultats favorables. Les complications s'étendent du pneumo-haemothorax, Horner' ; syndrome de s, hyperhidrosis compensatoire et saignement. Plas et autres ont rapporté que 2.7% des procédures ont eu des complications exiger l'intervention et 9.7% complications non-interventive eues. Il y a eu des rapports d'isolement d'autres complications rares comprenant l'aneurysm faux de l'artère intercostale, des dommages inférieurs de plexus brachiale et du bronzage anormal. Nous rapportons un cas peu commun de la paralysie d'isolement de longus de pollicis d'extenseur après un sympathectomy thoracoscopic pour le hyperhidrosis palmaire, dans un mâle de jeunes d'ajustement. De telles complications n'ont pas été précédemment rapportées. Nous identifions qu'un tel dommages d'isolement de nerf sont rares. ( info)

7/174. Remise de hyperhidrosis de massage facial et de cuir chevelu avec du chlorhydrate de clonidine et le chlorure en aluminium topique.

    Le hyperhidrosis axillaire et palmaire sont décrits en évidence dans la littérature, mais étude précédente n'a pas détaillé un régime de traitement pour la transpiration localisée excessive spécifique du visage et du cuir chevelu. Dans ce rapport, un patient a été soigné pour cette condition avec une combinaison du chlorhydrate de clonidine (0.3 mg à 0.4 mg, avec 0.25 mg à prendre à l'heure du coucher, pour empêcher la sédation de jour) [corrigée] et une solution topique du chlorure en aluminium de 20% en alcool éthylique anhydre (Drysol). Pendant 2 ou 3 semaines, le patient a réalisé une remise complète des symptômes, tout en ayant seulement des effets secondaires doux. Le régime de traitement a également eu l'avantage supplémentaire d'abaisser l'inquiétude généralisée. ( info)

8/174. Hyperhidrosis unilatéral localisé idiopathique dans un enfant.

    Le hyperhidrosis entouré unilatéral idiopathique est une forme extrêmement rare de production accrue de sueur qui se produit dans un secteur brusquement délimité sur le visage ou les extrémités supérieures des patients autrement en bonne santé. Il n'y a aucune anomalie neurovascular ou métabolique associée. Nous rapportons le hyperhidrosis unilatéral localisé idiopathique sur l'extrémité supérieure d'une fille en bonne santé de 4 ans. ( info)

9/174. Parésie monomérique alternative avec la température de peau diminuée et hyperhidrosis dans un cas de myélopathie thoracolumbar.

    Le patient, une fille japonaise présentant une histoire suggestive de l'encéphalite diffuse ou de l'encéphalomyélite disséminée aiguë, faiblesse développée du membre inférieur droit accompagné de la transpiration excessive et température de peau diminuée. La formation image de résonance magnétique de la corde thoracolumbar a montré l'intensité anormale de signal avec la formation de syrinx principalement à T12 au niveau L1 vertébral. La parésie et la transpiration excessive se sont abaissées dans les 3 à 4 mois, mais le rétablissement de la fonction vaso-motrice a été retardé. Plusieurs semaines plus tard, la faiblesse et la réduction de température de peau ont réapparu de l'aile gauche sans hyperhidrosis, mais ont bien répondu au prednisolone oral. Le patient n'a montré aucune répétition pendant les 7 années suivantes, et la lésion intramédullaire ne pourrait pas être vue avec la formation image de résonance magnétique spinale répétée. ( info)

10/174. L'acrokeratoderma papulotranslucent réactif passager s'est associé à la mucoviscidose.

    Une femelle de 20 ans avec la mucoviscidose s'est présentée avec une éruption palmaire marginale blanche après exposition à l'eau. Il n'y avait aucun antécédent familial de keratoderma. Une biopsie a montré le hyperkeratosis autour de l'ostia eccrine dilaté. Ces dispositifs sont semblables à un état récemment décrit, acrokeratoderma papulotranslucent réactif passager. C'est vraisemblablement une variante de l'acrokeratoderma papulotranslucent héréditaire, un des keratodermas punctate. L'association avec la mucoviscidose n'a pas été décrite précédemment. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'hyperhidrose'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.