http://www.lookfordiagnosis.com
English
Spanish
Italian
Portuguese
French
Swedish

Cas Rapportés "Zona Auriculaire"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

31/37. Corrélation de MRI, clinique, et résultats electroneuronographic dans la paralysie aiguë de nerf facial.

    Le perfectionnement d'Intratemporal de (Gd-DTPA) a été étudié par une technique de résonance magnétique de intercaler-recouvrement de la formation image (MRI) dans 35 cas de paralysie faciale aiguë. Dans un groupe de référence (fonction faciale normale), le perfectionnement a été localisé du geniculi de ganglion au foramen stylomastoid. Dans les cas de la paralysie aiguë, le nerf facial augmenté dans l'indépendant meatal de fond de l'étiologie (idiopathique, herpétique, ou traumatique). Dans 70% de ceux avec Ramsay-Chassez le syndrome, les nerfs vestibulaires et cochléaires, le labyrinthe, et les feuilles du canal auditif interne et externe en plus augmenté. Aucune corrélation n'a été trouvée entre l'intensité, la prolongation, et la durée du perfectionnement et le degré clinique, peropératoire, ou electroneuronographic de la paralysie faciale. La pathogénie du perfectionnement de Gd-DTPA du nerf facial semble être étroitement reliée à l'approvisionnement vasculaire en canal de Fallope et à la perméabilité des feuilles neurales. (+info)

32/37. syndrome de chasse à Ramsay présentant comme polyneuropathie crânienne.

    Le syndrome de chasse à Ramsay est zoster d'herpès du nerf facial, fréquemment lié VIII à la participation de nerf crânien, mais aux occasions rares V, VI, IX, et nerfs crâniens de X sont aussi bien affectés. Nous présentons un cas d'un syndrome de chasse à Ramsay avec la participation de V, de VII, et de VIII les nerfs crâniens. (+info)

33/37. syndrome de chasse à Ramsay compliqué par infarctus cérébral contralatéral.

    le virus de Varicella-zoster a été associé à une série de manifestations neurologiques. Nous décrivons un patient présentant le syndrome de chasse à Ramsay qui a développé un infarctus cérébral contralatéral. (+info)

34/37. Polyneuropathie crânienne--Ramsay Hunt' ; syndrome de s : rapport et discussion de cas.

    Ramsay Hunt' ; le syndrome de s est une polyneuropathie crânienne infectieuse provoquée par zoster de varicella, le virus herpétique qui cause également la varicelle et les bardeaux. Ses symptômes incluent la paralysie faciale, la douleur d'oreille, et une éruption auriculaire. Les lésions orales sont également présentes dans la plupart des cas. Ce syndrome peut affecter n'importe quel nerf crânien et affecte habituellement les nerfs multiples, causant le central, cervical, et les effets périphériques. Cet article rapporte le cas d'une femelle blanche de 35 ans qui a été traitée par le service de chirurgie orale d'un grand hôpital urbain, après le premier reportage à la clinique de secours. Elle a rapporté des symptômes du côté gauche de la paralysie faciale unilatérale, douleur auriculaire, et le hyperesthesia de trigeminal ont été confirmés par l'examen clinique. Un régime stéroïde de première bas-dose courte était non réussi. Un dosage quotidien de seconde de mg 50 de prednisone était réussi en 21 jours. Aucune conséquence permanente n'était évidente ou rapportée après traitement. (+info)

35/37. Gestion chirurgicale de neuralgia géniculé.

    FOND : Le neuraigia géniculé d'intermedius de ganglion ou de nervus est un état peu commun ayant pour résultat la douleur d'oreille profonde avec ou sans des signes de neuralgia de trigeminal atypique, de visage profond, ou de douleur de gorge. Cet article décrit une expérience avec 14 patients qui sont venus au service neurochirurgical à l'université du centre médical de Pittsburgh avec un diagnostic de neuralgia géniculé. MÉTHODES : Après avoir échoué le traitement conservateur et après avoir subi neurologique, les évaluations otologic et et dentaires, ces 14 patients ont subi 20 procédures intra-crâniennes se composant des craniectomies retromastoid avec la décompression microvasculaire des nerfs crâniens V, IX, et X avec la section de l'intermedius de nervus dans la plupart des cas. RÉSULTATS : À l'opération, la compression vasculaire des nerfs et de l'intermedius de nervus a été trouvée, qui ont impliqué la compression vasculaire comme étiologie de ce désordre. Au commencement, 10 de 14 patients ont eu de excellents résultats (71.5%), 3 ont éprouvé le soulagement partiel (21.5%), et il y avait 1 échec (7%). Dix patients étaient disponibles pour le long terme (> ; 12 mois) de suivi. De ces 10, 3 ont maintenu l'excellent résultat (30%), 6 ont éprouvé le soulagement partiel (60%), et il y avait 1 échec (10%). Les complications ont inclus une parésie faciale passagère, un engourdissement facial, une parésie des nerfs crâniens IX et X, une méningites chimiques, deux fuites de liquide céphalo-rachidien, et une infection superficielle de blessure. De ceux qui sont tombés de l'excellent à la catégorie partielle, le ce habituellement impliqué un retour de douleur faciale atypique, mais l'otalgia est resté resolved. CONCLUSIONS : Des résultats globaux et bons (avec l'excellent ou partiel soulagement) ont été trouvés à long terme pour 90% de patients de cette série. Les auteurs recommandent la décompression microvasculaire des nerfs crâniens V, IX, et X avec la section d'intermedius de nervus pour le traitement du neuralgia géniculé. (+info)

36/37. Pathologie moléculaire d'os temporel : II. syndrome de chasse à Ramsay (oticus de zoster d'herpès).

    En J. Ramsay la chasse 1907 a suggéré que l'oticus de zoster d'herpès ait résulté d'un ganglionitis géniculé ; cependant, beaucoup d'auteurs contemporains croient que ce désordre représente une névrite ou une neuropathie polycranial. L'adn virale de varicella-zoster d'herpès (VZV) a été identifiée, utilisant l'amplification en chaîne par réaction, dans les sections celloidin-incorporées archivistiques d'os temporel de deux patients qui ont médicalement eu le syndrome de chasse à Ramsay (oticus de zoster d'herpès). La présence de VZV a été confirmée en ordonnançant les produits d'ACP. Ces expériences ont démontré que l'adn genomic de VZV était présente dans le ganglion géniculé du côté avec la paralysie faciale et du recrudescence cutané dans les deux patients et dans l'hospitalisé latéral médicalement inchangé 1. en outre, le patient 2 ont eu une perte d'audition soudaine et se sont avérées avoir l'adn genomic de VZV dans les sections du côté affecté contenant le ganglion en spirale, Scarpa' ; ganglion de s, organe de Corti, et macula du saccule. Aucune adn genomic de VZV n'a été identifiée dans des sections d'os temporel de cinq patients avec Bell' ; paralysie de s et dix patients sans évidence de la maladie otologic. Dans cette étude, l'histopathologie de ces deux cas a rapporté l'information complémentaire concernant le rôle de VZV dans l'oticus de zoster d'herpès. Ces données suggèrent que dans les patients présentant le syndrome de chasse à Ramsay, VZV latent soit situé dans les ganglions géniculés et puisse être présent dans les ganglions afférents primaires auditifs et vestibulaires dans quelques patients. (+info)

37/37. Oticus de zoster d'herpès : corrélations entre les résultats cliniques et de MRI.

    Beaucoup gadolinium-ont augmenté des études de résonance magnétique de la formation image (MRI) se concentrant sur l'anatomie et la pathologie du 7ème nerf crânien ont été déjà éditées. Cependant, seulement des cas dispersés de l'oticus de zoster d'herpès (HZO) ont été décrits et seulement l'aspect de MRI des structures molles d'os temporel a été rapportés. MRI augmenté a été exécuté dans 4 patients avec HZO observé au département de l'oto-rhino-laryngologie de l'université de Pise. Une bonne corrélation a été trouvée entre les données cliniques et les résultats de MRI aux étapes aiguës et chroniques de la maladie. Les 2 cas avec la paralysie faciale complète présentée le perfectionnement en avant et diffus des 7èmes et 8èmes nerfs crâniens sur le postcontrast MRI, alors que le patient présentant la paralysie de massage facial de la catégorie III montrait un perfectionnement plus limité de nerf. Le patient présentant la paralysie de massage facial de la catégorie II n'a présenté aucune anomalie de MRI. De notre série, le perfectionnement limité au ganglion géniculé et au segment de labyrinthe du nerf facial indique un bon pronostic tandis qu'un perfectionnement répandu se corrèle avec un pronostic pauvre. En conclusion, MRI avec le contraste peut être utile pendant l'étape aiguë de HZO parce qu'il peut confirmer le diagnostic et peut fournir des informations pronostiques sur la fonction faciale. (+info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent |


Laisser un message ou image sur "Zona Auriculaire" (ou accéder au forum):



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.
Dernière mise à jour: Avril 2009
Statistiques