Cas Rapportés "Variole"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/14. Réaction de peau après l'immunisation avec le vaccin de variole : une perspective personnelle.

    Les soucis concernant la possibilité de bio-terrorisme ou d'armements peu usuels utilisant le virus de la variole ont émergé après les événements du 11 septembre 2001. immunisation du personnel de secours en Israël contre la variole commencée en septembre 2002. Ce rapport de cas décrit la réaction de peau après l'immunisation avec le virus vaccinal. Les médecins devraient se rendre compte des variations à l'emplacement de l'inoculation. ( info)

2/14. Fausse alerte disséminée de vaccinia.

    Nous rapportons le cas d'une fille de 6 ans qui s'est présentée en décembre 2002 avec la fièvre et une éruption vésiculaire. Au commencement elle a été diagnostiquée avec le syndrome de stevens-johnson. Le diagnostic différentiel a été augmenté, cependant, quand une exposition à une personne qui était censée être vaccinée récemment contre la variole a été indiquée. Nous décrivons la séquence d'opérations qui se sont ensuivies et la manoeuvre pour un cas possible de virus disséminé. ( info)

3/14. Vaccinia conjugal de transfert.

    Deux cas de vaccinia conjugal de transfert de contact sont décrits. Chaque patient a eu le contact intime après leurs associés respectifs, effectif militaire d'actif-devoir, a reçu la vaccination de variole. ( info)

4/14. diagnostic différentiel clinique et pathologique des agents potentiels choisis de bio-terrorisme d'intérêt aux fournisseurs de soins de santé pédiatriques.

    L'identification tôt des agents potentiels de bio-terrorisme a été de préoccupation croissante ces dernières années. Le centres pour le contrôle et la prévention des maladies a classé par catégorie et les agents biologiques énumérés de terrorisme. Bien que quelques un ou tout des agents biologiques du plus gros risque (anthrax pulmonaire y compris, peste pneumonique, variole, tularémie, botulisme, et fièvres hémorragiques virales) puisse être vu dans le patient pédiatrique, plusieurs agents pourraient étroitement ressembler--au moins dans leur initiale étape-quelque des maladies infantiles plus communes. La conscience de ces similitudes et, d'une manière primordiale, de leurs différences, sont critique pour tous les professionnels de soins de santé. Des exemples choisis de quelques maladies infantiles typiques sont présentés et puis comparés à trois des agents biologiques les plus virulents (variole, anthrax et peste) qui pourraient être employés dans une attaque de bio-terrorisme. ( info)

5/14. La maladie humaine de poxvirus après l'extirpation de variole.

    Un garçon de 5 ans vivant dans un petit camp en Côte d'Ivoire rurale a eu une variole de ressemblance de la maladie. Ceci s'est produit 4 ans après que la variole avait été supprimée de Côte d'Ivoire et 1.5 an après que le dernier cas de la variole a été détecté en Afrique centrale occidentale et. L'évidence clinique, sérologique, et épidémiologique a indiqué que cette maladie était probablement le monkeypox, un poxvirus du sous-groupe de variola/vaccina. Un aperçu sérologique des anticorps de poxvirus dans la population d'animal sauvage a détecté les anticorps neutralisants dans les rongeurs, les plus grands mammifères, les primats, et les oiseaux. Le laboratoire et les caractéristiques écologiques des poxviruses exigent davantage d'élucidation, particulièrement ceux qui a été trouvée chez les animaux près des cas humains de monkeypox. ( info)

6/14. Réparation chirurgicale de l'atrésie des passages nasaux.

    La correction chirurgicale de la guérison suivante d'atrésie nasale des lésions de variole dans une fille de 15 ans est présentée. La technique chirurgicale utilisée était excision complète des cicatrices et de reblanchir de la blessure en résultant avec des greffes de peau retroauricular de plein-épaisseur. Une attention particulière a été prêtée à la prévention de la contracture postopératoire. ( info)

7/14. Mineur de Variola dans le comté de Braganca Paulista, 1956. Observations sur le cours clinique du variola mineur et sur la grossesse chez les femmes avec la maladie.

    Des observations occasionnelles sur le cours clinique de 485 cas de mineur de variola composant une épidémie sont rapportées. 17% des cas a montré une complication. On a observé Otitis dans un cas. Une éruption erythematous limitée au coffre, au cou et à la tête supérieurs est apparue, au lieu de l'éruption de cloque, après la phase pré-éruptive, dans une caisse précédemment vaccinée. On a observé des convulsions, la somnolence, la stupeur, les illusions, le vertige ou la surdité dans 23 patients dont les différentes caractéristiques sont également présentées. Un de ces cas a montré un syndrome défini de neurologicl : encéphalite. Des complications neurologiques ont été la plupart du temps vues dans les patients présentant le milieu au mineur grave de variola. Ni l'avortement ni la mort n'ont été vus parmi 4 femmes enceintes qui ont développé le mineur de variola, quoique l'une d'entre elles ait livré, sur la limite, un foetus mort, 4 mois après avoir développé le mineur de variola. ( info)

8/14. Défaut de forme osseux de variolosa d'ostéomyélite. Un rapport de cas.

    L'ostéomyélite de variole (variolosa d'ostéomyélite) avec des défauts de forme cliniques et radiologiques bruts des coudes, des mains et des pieds s'est produite dans un réfugié de 53 Vietnamiens d'ans. Cette maladie, une fois terrain communal en Asie et Afrique, peut endommager permanent des joints et des centres de croissance au cours de l'infection aiguë dans l'enfance. Les dispositifs radiographiques sont suffisamment diagnostiques pour exclure la dysplasie congénitale du système, de la lèpre, ou des conséquences squelettique des dommages thermiques, et d'autres désordres communs. ( info)

9/14. Varioliformis de gastrite. gastrite érosive chronique avec gastropathy protéine-perdant.

    Un patient avec la gastrite érosive chronique et gastropathy protéine-perdant est rapporté. La présentation était avec la perte de poids et le malaise abdominal. Il y avait les dispositifs endoscopiques et radiologiques de la gastrite érosive. Les études radioactives de chrome ont confirmé que la basse albumine sérique a été associée à la perte fécale de protéine. Aucune amélioration ne s'est produite avec l'alitement ou a foudroyé S mais a coïncidé avec la thérapie de DeNol. ( info)

10/14. Monkeypox humain.

    Le monkeypox humain, se produisant dans la forêt tropicale tropicale de l'Afrique centrale occidentale et, est considéré comme l'infection d'orthopoxvirus la plus importante pour la surveillance épidémiologique pendant l'ère de poteau-variole. Cette maladie, d'abord identifiée au Zaïre en 1970 ressemble à la variole médicalement mais diffère épidémiologiquement. Des dispositifs cliniques, leur évolution et les conséquences du monkeypox ont pu être comparés au type ordinaire ou modifié discret de variole. On a observé un taux de cas-fatalité de 14% mais quelques cas peuvent être excessivement doux ou atypiques et peuvent facilement rester non détectés et non rapportés. La lymphadénopathie prononcée a été le seul dispositif clinique trouvé généralement dans le monkeypox mais pas dans la variole. Cinquante-sept cas de monkeypox humain se sont produits depuis 1970, dans les forêts tropicales tropicales dans six occidentaux et pays centrafricains, la plupart d'entre eux (45) étant rapportés du Zaïre. La maladie semble être plus fréquente dans la saison sèche. Les enfants en-dessous de dix ans comportent 84% des cas. La vaccination de variole se protège contre le monkeypox. On a observé des faisceaux des cas dans certains secteurs dans des pays et dans les ménages affectés. La diffusion d'homme à homme s'est probablement produite sept fois. On n'a observé aucun cas de diffusion tertiaire possible. Le taux d'attaque secondaire parmi les contacts étroits susceptibles de ménage était 10%, parmi tous les contacts susceptibles 5%. C'est beaucoup inférieur à cela qui se produit avec la variole, qui est entre 25-40%. L'avidité limitée du virus de monkeypox pour des êtres humains indique que le monkeypox est probablement une zoonose, bien que les réservoirs animaux n'aient pas été encore identifiés. Le bas transmissibility, ayant pour résultat de basse fréquence de la maladie chez l'homme indique que le monkeypox n'est pas un problème de santé publique. Le monkeypox humain a été une maladie relativement nouvellement identifiée. Les études sont en marche pour identifier le cycle normal du virus de monkeypox et pour définir mieux ses caractéristiques cliniques et épidémiologiques. La surveillance spéciale est maintenue dans des secteurs endémiques dans le but pour fournir l'assurance qui malgré l'immunité de affaiblissement de la population humaine après le cessation de la vaccination de variole, la maladie ne constitue pas un danger potentiel pour équiper. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Variole'


N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.