Cas Rapportés "Tumeurs Du Caecum"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/331. Morules avec biotine-contenir optiquement les noyaux clairs dans l'adénome tubulaire du côlon.

    Morules ont été rapportés dans les tumeurs endodermales pulmonaires (ANIMAL FAMILIER) ressemblant au poumon foetal, dans le carcinome thyroïde, et dans des néoplasmes endométriaux et du côlon. Un morule a biotine-contenir optiquement les noyaux clairs (OCN) dans le carcinome d'ANIMAL FAMILIER et thyroïde. biotine-contenant l'OCN ont été également rapportés dans le tissu endométrial pendant la grossesse et dans le carcinome d'endometrioid de l'ovaire, et on l'a postulé que les morules ou l'OCN se développent sous l'influence des hormones sexuelles femelles. Les auteurs rapportent ici le premier cas, à leur connaissance, des morules avec l'OCN dans un adénome du côlon d'un homme de 68 ans. Le polype du côlon s'est composé du tissu et des morules adénomateux tubulaires ordinaires. Beaucoup de cellules dans les morules ont contenu l'OCN. L'OCN étaient immunopositive pour la biotine et ont été mis à réagir avec le streptavidin. Les cellules néo-plastiques dans les morules étaient immunopositive pour les antigènes oncofetal. Les niveaux de sérum des hormones sexuelles femelles étaient dans la marge normale, et aucune cellule dans l'adénome n'était immunopositive pour des récepteurs pour la progestérone et l'oestrogène. Les résultats indiquent que l'OCN sont riche en biotine et que les morules peuvent être des éléments embryologically non mûrs qui développent indépendamment de l'influence par les hormones sexuelles femelles. ( info)

2/331. Abcès pariétal de maille comme présentation originale du cancer du caecum.

    Nous rapportons un cas du cancer du caecum dans un mâle de 71 ans qui s'est présenté avec l'abcès pariétal de maille. Deux ans avant, il a été traité pour une bonne hernie inguinale par insertion d'une maille de Dacron. La coloscopie de balayage de CT alors a déterminé l'existence d'une tumeur caecale volumineuse perforée dans le mur abdominal avec un abcès important autour de la maille. Le bon colectomy et les muscles pariétaux que l'excision ont été exécutées ont accompli radiochemotherapy postopératoire. À 2 ans, il n'y a aucune évidence de répétition. Les dispositifs atypiques avec une réparation de maille d'hernie se sont associés à un changement soudain du patient' ; l'état de s devrait alerter le clinicien à la possibilité encore un autre de processus pathologique sous-jacent. ( info)

3/331. Répétition en retard d'un adénocarcinome clair utérin de cellules confiné à un polype endométrial : rapport de cas.

    Un patient avec un adénocarcinome clair endométrial de cellules confiné à une maladie récurrente développée par polype dans l'abdomen et le bassin quatre ans suivant l'hystérectomie. Les issues de traitement se sont rapportées à cette situation clinique rare sont discutées. ( info)

4/331. Rapport de résumé. Leiomyosarcoma métastatique du foie.

    Un cas du leiomyosarcoma métastatique du foie a été présenté. Les aspects cliniques, radiologiques, pathologiques et thérapeutiques sont mentionnés. ( info)

5/331. Un cas de répétition de cancer du colon avec de la P-glycoprotéine a traité par le methotrexate, le fluorouracil, et le leucovorin.

    Une femelle de 68 ans a subi hemicolectomy droit pour un cancer avancé de caecum et bien sans n'importe quelle évidence de répétition pendant une année après chirurgie. En dépit du traitement postopératoire avec tegafur oral (400 mg/m2/day), le niveau du CEA a augmenté commencer graduellement 15 mois après chirurgie. La chimiothérapie séquentielle avec le methotrexate (MTX) et le 5-Fluorouracil (5-FU), suivi de la délivrance de leucovorin (MFL) a été commencée sur une base de patient, et a été continuée toutes les 4 semaines depuis lors. Elle s'est composée de MTX (100 mg/m2) et 5-FU (600 mg/m2) a commencé pendant 24 heures après MTX, suivi du leucovorin oral (15 mg/body) a commencé pendant 30 heures après MTX 6 fois à intervalles de 6 heures. Le niveau du CEA a diminué au commencement, mais a augmenté lentement pendant 3 années sur MFL, bien qu'aucune évidence de répétition n'ait été détectée par des études de formation image avec la tomographie calculée, l'ultrason, et le scintigramme. Quatre ans après chirurgie, une répétition de tumeur s'est développée dans le mur abdominal. Le patient a subi la résection de la tumeur, ayant pour résultat un déclin du niveau du CEA. Elle a été vivante et bien pendant 5 années sur MFL après la chirurgie primaire. La tumeur originale et la tumeur récurrente ont montré l'immunoreactivity pour la P-glycoprotéine. Le cas actuel démontre la praticabilité d'employer MFL sur une base de patient, et son potentiel de supprimer la croissance de cancer du colon avec l'expression de P-glycoprotéine. ( info)

6/331. Malakoplakia du caecum dans rein-transplantent le destinataire : présentation en tant que la perforation tumorale aiguë et résultats mortels.

    Malakoplakia est une maladie inflammatoire pseudotumoral rare connue pour affecter les sujets immunocompromised, principalement avec une histoire de l'infection récurrente d'escherichia coli. L'appareil urinaire est l'emplacement le plus fréquent de la maladie, bien que tous les organes puissent être impliqués. Dans l'article actuel, nous rapportons un cas du malakoplakia du caecum, qui s'est développé chez un homme de 52 ans, qui avait reçu une greffe de rein 9 ans avant et a eu une histoire des infections d'appareil urinaire récurrentes d'escherichia coli. Malakoplakia a présenté en tant que perforation intestinale aiguë, et, en dépit de la gestion chirurgicale et médicale agressive, la maladie a progressé vers des résultats mortels dus au sepsis et à l'échec multiple d'organe 9 mois plus tard. Un défaut dans l'activité macrophagic a été démontré. ( info)

7/331. Résection réussie de la métastase hépatique caecale avançant au côté droit du coeur sous la déviation cardio-pulmonaire.

    La résection est le meilleur espoir pour le traitement de la métastase côlorectale au foie. Cependant, la chirurgie est indiquée pour seulement quelques patients, particulièrement ceux qui ont la participation vasculaire principale. Nous rapportons une femme de 55 ans avec une métastase de foie du caecum qui a montré un thrombus de tumeur dans le côté droit du coeur. Elle avait subi hemicolectomy droit laparoscopic pour le cancer caecal pendant 6 mois avant, et s'était présentée avec une masse palpable dans l'epigastrium. L'échographie abdominale, la tomographie calculée, l'angiographie hépatique, et l'échocardiographie ont montré une masse énorme sur le lobe gauche du foie, avec un thrombus de tumeur quel prolongé au ventricule droit par la veine hépatique gauche et la veine cave inférieure. Le thrombectomy de tumeur, par un atriotomy droit, a été avec succès exécuté sous la déviation cardio-pulmonaire, suivie du lobectomy hépatique gauche. Le patient' ; le cours postopératoire de s était calme. ( info)

8/331. carcinome muqueux dans un diverticule du côlon.

    Nous rapportons un cas d'un carcinome et d'un adénome muqueux dans un diverticule dans le caecum. L'évaluation radiographique, endoscopique, et pathologique de la tumeur est présentée. La résection chirurgicale a été entreprise en raison de la taille et de la forme de la lésion, du risque de perforation, et de la possibilité de malignité. Un examen récent de la littérature en ce qui concerne les signes cliniques, le diagnostic, la croissance du carcinome, et le traitement des tumeurs autour ou dans des diverticules est également présenté. Un carcinome ou un adénome surgissant dans le diverticule est très rare. La résection endoscopique de la tumeur a pu nécessiter le risque de perforation, en raison du manque de manteaux musculaires dans les diverticules. Le traitement chirurgical peut être le procédé du choix pour des lésions près ou dans des diverticules. ( info)

9/331. tumeur rhabdoid maligne des deux points : rapport d'un cas.

    Une tumeur rhabdoid maligne des deux points est très rare et seulement trois cas ont été précédemment décrits. Un homme de 76 ans a été admis à se plaindre d'hôpital de l'epigastralgia. Une masse élastique était palpable dans l'abdomen supérieur droit. Un enema de baryum et un examen endoscopique ont montré une tumeur circinale géante résultant du caecum. L'échographie abdominale et un balayage de tomographie calculée ont indiqué la tumeur à situer dans les deux points liés aux métastases de foie et aux pierres multiples de vésicule biliaire. Un bons colectomy et cholecystectomy ont été ainsi exécutés. La tumeur s'est histologiquement composée de feuilles de grands noyaux ronds et polygonaux avec la chromatine vésiculaire, et de cytoplasme acidophilique abondant, contenant souvent hyalin-comme l'inclusion. Le cytoplasme était positif pour le vimentin et l'enolase neurone-spécifique, et les globules diaphanes des cellules rhabdoid de tumeur ont souillé le positif pour le cytokeratin en quelques cellules. La microscopie électronique de transmission a montré les cellules rhabdoid caractéristiques avec une agrégation des filaments intermédiaires. Un diagnostic histologique de la tumeur rhabdoid maligne des deux points a été fait. La tumeur a démontré plusieurs résultats peu communs pour les tumeurs rhabdoid malignes comprenant diploidy par une analyse cytometric d'écoulement, et la souillure immunohistochemical nucléaire positive pour la protéine p53 et l'antigène Ki-67. Nous rapportons ci-dessus le troisième cas connu d'une tumeur rhabdoid du côlon pure. ( info)

10/331. tumeur myofibroblastic inflammatoire avec la participation étendue des entrailles dans un enfant de 7 ans.

    Nous présentons un cas de la localisation peu commune de la tumeur fibroblastique inflammatoire dans l'iléum terminal, le caecum, et les deux points croissants dans un enfant de 7 ans. La résection segmentaire de l'iléum terminal, du caecum, et des deux points croissants avec une masse de tumeur jusqu'à 6 cm de diamètre a été exécutée. L'examen de Pathohistological du spécimen de biopsie a été exécuté sur les sections courantes de hematoxylin-éosine, aussi bien qu'immunohistochemically avec des anticorps primaires à CD3, CD20, CD68, facteur VIII, vimentin, actine de muscle lisse, desmin, cytokeratin et protéine S-100, et k et l chaînes légères. La tumeur s'est composée de tissu fortement vascularisé avec des fascicules d'entrelacement des cellules ovales d'axe mélangées avec des cellules de plasma, des histiocytes, des lymphocytes, et des éosinophiles. Le diagnostic de la tumeur myofibroblastic inflammatoire a été confirmé par immunohistochemistry. La tumeur myofibroblastic inflammatoire ne peut pas être distinguée médicalement du néoplasme fortement malin ou de quelques autres conditions. La résection chirurgicale et l'analyse pathohistological soigneuse sont nécessaires, et un suivi à long terme est recommandé. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'Tumeurs Du Caecum'



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.

Dernière mise à jour: Septembre 2014