Cas Rapportés "fièvre par morsure de rat"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/29. arthrite septique de la hanche secondaire à la fièvre de morsure de rat : un rapport de cas.

    La fièvre de morsure de rat est une infection rare typiquement provoquée par des moniliformis de streptobacillus. Le mode de la transmission est le plus généralement par une morsure ou une éraflure d'un rat infecté. Cette maladie est caractérisée par le polyarthritis, la fièvre, et une éruption maculopapular erythematous retardée de début des extrémités. Les auteurs rapportent un cas de fièvre de morsure de rat, qui a mené à l'arthrite septique de la hanche. À l'authors' ; la connaissance, la complication du sepsis de hanche exigeant un arthrotomy n'a pas été rapportée dans la littérature. L'orthopédiste devrait se rendre compte non seulement des moniliformis de streptobacillus, mais également d'autres organizations zoonotiques, qui potentiellement peuvent causer le traitement septique d'arthrite et de garantie avec les antibiotiques spécifiques. ( info)

2/29. endocardite de moniliformis de streptobacillus dans un patient séropositif.

    Les moniliformis de streptobacillus est l'agent causatif de la fièvre de morsure de rat, avec l'endocardite étant une complication rare mais bien documentée. Nous rapportons le cas d'un homme séropositif qui a acquis l'endocardite de moniliformis de S. par une morsure de rat. Aucune lésion cardiaque de prédisposer n'a été connue. Il a été traité avec le ceftriaxone 2 g/day i.v. pour 3 semaines, gentamicines 120 mg/jour i.v. pendant 2 semaines et pénicillines 24x10 (6) unités/jour pour 1 semaine. À la fin de la thérapie antibiotique il a souffert une infection généralisée d'albicans de candida, qui a été traitée avec le fluconazole pour 1 semaine. Il a été plus tard déchargé en état satisfaisant. ( info)

3/29. Fièvre de rat-morsure de Streptobacillary : un problème pédiatrique.

    Un cas de fièvre streptobacillary de rat-morsure dans un garçon de 11 ans de la Caroline du Nord rurale est décrit. Le child' ; le cours clinique de s était unique du fait il a développé une masse subglottic et un gonflement parotide bilatéral. Il a répondu au commencement à la tétracycline mais a rechuté après thérapie. Le traitement a été finalement réalisé avec un cours de trois semaines de pénicilline. Un examen de la littérature au sujet de cette entité clinique peu commune est présenté. ( info)

4/29. Une conséquence rare et grave d'une morsure de rat.

    Le contact avec la salive ou les fèces de rat peut mener à l'infection avec des moniliformis de streptobacillus et à la condition connue sous le nom de ' ; morsure fever' de rat ;. Nous rapportons un cas de l'arthrite septique de la hanche due à cette organization suivant une morsure sur le doigt d'un garçon de 14 ans d'un rat à vendre dans un magasin de bêtes. La caisse a été avec succès traitée par arthrotomy, drainage et lavage de joint suivi de l'administration de la pénicilline. L'arthrite septique de la hanche due aux moniliformis de S. n'a pas été précédemment décrite et aux points culminants de ce cas un danger possible de garder des rats comme animaux familiers. ( info)

5/29. Large amplification en chaîne par réaction de gamme pour le diagnostic de la fièvre de rat-morsure provoqué par des moniliformis de streptobacillus.

    Un garçon de 11 ans s'est présenté avec la fièvre, vomir, l'éruption, boiter et les boursouflures sur ses pieds après une morsure de doigt par son rat domestique. Bien que les cultures du sang, du fluide céphalo-rachidien et de l'urine soient demeurées négatives, la large amplification d'amplification en chaîne par réaction de gamme d'une partie du gène du rRNA 16S suivi de l'ordonnancement a permis la détection et l'identification des moniliformis de streptobacillus en fluide de boursouflure, de ce fait confirmant le diagnostic clinique suspecté de la fièvre de rat-morsure. ( info)

6/29. fièvre de Rat-morsure chez les enfants : rapport et revue de cas.

    Nous rapportons 2 cas de la fièvre de rat-morsure (RBF), d'une zoonose de système multiple, chez les enfants et passons en revue la littérature. Le RBF est causé près I de 2 organizations gramnégatives : moniliformis ou, moins généralement, spirillum de streptobacillus sans. Tous les deux nos cas se sont développés dans les filles école-âgées avec une histoire d'exposition de rat qui a présenté avec une fièvre se composante de maladie de système multiple, une éruption petechial et purpurique, une arthralgie et un polyarthritis. Tous les deux ont répondu promptement au traitement antibiotique. Des 10 cas additionnels d'une revue de medline (1960-2000) sont passés en revue. Le RBF doit être inclus dans le diagnostic différentiel des patients fébriles avec des éruptions et une histoire d'exposition aux rats. ( info)

7/29. Fièvre de morsure de rat : un rapport de cas d'un Kenyan.

    La fièvre de morsure de rat n'a pas été rapportée du kenya précédemment. Un cas du mâle kenyan de 17 ans qui a été diagnostiqué pour avoir la fièvre de morsure de rat après qu'une morsure de rat domestique soit décrite. L'histoire, les dispositifs cliniques et la démonstration du spirillum comme des organizations d'un film de sang épais suggèrent l'infection due au spirillum sans. Le patient a récupéré complètement après un cours de pénicilline et de gentamicine. ( info)

8/29. Fièvre de morsure de rat sans fièvre.

    La fièvre de morsure de rat est une maladie bactérienne fébrile aiguë rarement rapportée provoquée par les moniliformis ou le spirillum de streptobacillus sans suivre une morsure de rat. Elle est classiquement caractérisée par début brusque de fièvre avec des rigueurs, des myalgias, le mal de tête, et l'aspect d'une éruption de peau petechial maculopapular généralisée. Le Polyarthritis complique le cours de la maladie dans jusqu'à 50% de patients infectés, et les nombreux obstacles peuvent rendre le diagnostic particulièrement difficile en l'absence de la fièvre ou de l'éruption, comme dans le cas actuel. Un niveau important de conscience est nécessaire pour faire le diagnostic correct dans ces cas-ci. Le diagnostic a des implications pronostiques importantes car la maladie est potentiellement mortelle, mais facilement traitable. ( info)

9/29. Fièvre de morsure de rat dans un enfant grec.

    La fièvre de morsure de rat a été diagnostiquée dans un garçon de 10 ans dans un secteur rural du sud-ouest Grèce. La présentation clinique était typique pour cette maladie et l'agent causatif approprié (moniliformis de streptobacillus) a été isolé dans des cultures de sang du patient fébrile. Le traitement d'érythromycine était efficace. Bien qu'extrêmement rare en europe continentale, cette infection doit être prise en considération comme risque d'une morsure de rat. ( info)

10/29. Fièvre de morsure de rat (moniliformis de streptobacillus) avec la septicémie dans un enfant.

    Une fille de 5 ans a été admise à l'hôpital avec la fièvre, le mal de tête et la nausée. Sa protéine C-réactive a augmenté de moins de 11 mg/l à 65 mg/l et elle ont développé une éruption maculopapular et petechial, particulièrement prononcée sur les semelles et les paumes. Après incubation pendant 3 jours, des moniliformis de streptobacillus ont été trouvés dans toutes les cultures de sang qui avaient été prises. Quelques semaines avant son admission, la fille avait joué avec son grandmother' ; rats d'animal familier de s, qui plus tard étaient morts d'une maladie inconnue. Il n'y avait aucune histoire de morsure de rat. Son état s'est amélioré rapidement après traitement avec de la pénicilline et le chloramphenicol, et elle a été déchargée de l'hôpital après 10 jours sans conséquences. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->


Laisser un message sur 'fièvre par morsure de rat'



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.

Dernière mise à jour: Septembre 2014