http://www.lookfordiagnosis.com
English
Spanish
Italian
Portuguese
French
Swedish

Cas Rapportés "Exostose"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

11/155. Résection d'une dent calcaneal plantaire utilisant le holmium : yttrium-aluminium-grenat (Ho : laser de YAG).

    Beaucoup de procédures ont été décrites pour la résection des dents calcaneal plantaires comme traitement de syndrome de dent de talon et de fasciitis plantaire chronique. La plupart de ces techniques impliquent une incision médiale de entre 2 et 6 cm pour à exposition proportionnée de la dent calcaneal. Cet article décrit une nouvelle technique pour réséquer une dent calcaneal avec une plus petite incision médiale utilisant le holmium : yttrium-aluminium-grenat (Ho : laser de YAG). Ce laser permet à résection proportionnée d'une dent calcaneal plantaire aussi bien que la coagulation de l'os et des tissus environnants. Ce procédé d'une façon minimum invahissant a été employé avec de bons résultats au cours de la dernière année par l'auteur aîné (W.K.S.) pour la résection des dents calcaneal. (+info)

12/155. Pseudoanévrysme de l'artère popliteal par l'exostosis fémoral dans un enfant en bas âge.

    L'Exostosis est une tumeur bénigne solitaire d'os fréquemment observée chez les enfants. Il peut être totalement tranquille ou provoquer des complications. Nous rapportons une caisse de pseudoanévrysme de l'artère popliteal provoquée par un exostosis sur le metaphysis inférieur du fémur dans un garçon de 12 ans. Cette complication peu commune a la plupart du temps rapporté dans de jeunes mâles (âge moyen 19 ans) se produit dans le cadre d'un premier trauma dans la moitié des cas. Le traitement chirurgical est une semi-urgence exigeant l'os et la réparation artérielle. La chirurgie préventive devrait être discutée pour toutes les caisses d'exostosis avec un risque de dommages artériels dû à la pesanteur des complications vasculaires potentielles. (+info)

13/155. Ruptures d'avulsion de l'épine iliaque inférieure antérieure : le point de droit pour l'intervention chirurgicale.

    Deux cas de rupture d'avulsion de l'épine iliaque inférieure antérieure sont rapportés. On était un diagnostic manqué qui a eu comme conséquence la formation d'exostosis ayant besoin d'excision. Le deuxième cas était un adolescent avec le déplacement significatif du fragment et une fixation de réduction et interne ouverte primaire a été faite. Un index élevé de soupçon est nécessaire pour diagnostiquer ces dommages relativement rares et la chirurgie a un rôle dans des cas soigneusement choisis. (+info)

14/155. Augmentation de Ridge utilisant les tores mandibulaires.

    Une femelle de 19 ans a été référée par son praticien dentaire pour la restauration de manquer les incisives et les canines latérales maxillaires. L'augmentation de Ridge a été exigée. Ceci a été entrepris utilisant les tores mandibulaires comme emplacements pour moissonner l'os. La greffe était réussie et les espaces ont été plus tard reconstitués utilisant le pont résine-collé. Le cas signale que les tores mandibulaires fournissent une source locale et commode d'os pour des procédures d'augmentation d'arête. (+info)

15/155. Nodule solitaire du grand orteil.

    Nous décrivons un femme de 21 ans avec un exostosis subungual montrant des résultats de peau et d'ongle. Le patient s'est présenté avec une société, carné, le nontender, nodule subungual dans le lit distal d'ongle du grand orteil. L'examen radiographique a indiqué la calcification focale de la nodule, avec la communication directe au phalange fondamental. L'exostosis Subungual devrait être considéré dans le diagnostic différentiel de n'importe quelle excision chirurgicale numérique de massachusetts, suivi du curettage de la base, est le traitement du choix. (+info)

16/155. Un exostosis peu commun présentant comme défaut de forme d'oignon.

    Un grand exostosis était la source de défaut de forme d'oignon dans un femme de 60 ans. Ses dispositifs cliniques et radiographiques peu communs étaient suggestifs d'une prolifération osteochondromatous parosteal bizarre. Cependant, les dispositifs histologiques étaient les plus compatibles à un exostosis osteocartilaginous bénin. (+info)

17/155. Formation symptomatique de Brousse avec des osteochondromas.

    Deux cas de formation de Brousse en association avec des osteochondromas sont présentés. Cette condition peut être confondue radiographiquement et médicalement avec la transformation maligne du chapeau de cartilage. L'examen d'ultrason sur un des patients a prouvé utile dans l'arrivée au diagnostic préopératoire correct. L'échographie était également utile au chirurgien en ce qui concerne la taille et l'ampleur de Brousse. (+info)

18/155. Formation symptomatique de dent des joints tibiofibular proximaux bilatéraux.

    L'effort mécanique excessif et réitéré de l'articulation tibiofibular proximale pendant l'activité de sports peut mener aux changements dégénératifs et à un joint syndesmotic. (+info)

19/155. Exostosis Subungual du troisième orteil.

    L'exostosis Subungual est une variante de l'osteochondroma qui apparaît comme nodule rosâtre sous l'extrémité libre du plat d'ongle. Il devient symptomatique si assez grand pour perturber l'ongle sus-jacent sur le chiffre ou par l'irritation mécanique de l'exostosis de l'activité physique. La manoeuvre appropriée d'une telle lésion est importante, parce que beaucoup de caisses d'exostosis subungual sont au commencement mal diagnostiquées par une série de spécialistes, y compris des dermatologues. Avec l'utilisation de l'histoire et du roentgenography, l'exostosis subungual peut être effectivement diagnostiqué ou exclu. Le traitement approprié de l'exostosis subungual peut être excision chirurgicale choisie de la lésion avec des taux significatifs de traitement réalisés. Bien que la plupart des caisses d'exostosis subungual soient localisées au grand orteil, nous décrivons une femme de 32 ans qui a développé un exostosis subungual sur son troisième orteil droit. La manoeuvre diagnostique appropriée et le traitement chirurgical de l'exostosis droit de troisième-orteil a eu comme conséquence le soulagement complet des symptômes sans des signes de répétition 7 mois après chirurgie. (+info)

20/155. thrombose Popliteal d'artère secondaire à l'exostosis du tibia.

    Ce rapport décrit un cas exceptionnel de la thrombose popliteal d'artère secondaire à l'exostosis de l'extrémité supérieure du tibia supérieur dans un jeune adulte. Le diagnostic correct a été fait pendant le refonctionnement pour la thrombose récurrente. Le traitement chirurgical s'est composé de la résection de la tumeur osseuse et de la déviation veineuse pour rétablir la continuité artérielle. Les complications vasculaires de Femoropopliteal de l'exostosis sont rares, avec la plupart des cas impliquant des aneurysms artériels ou des aneurysms faux. Le diagnostic différentiel dans notre jeune patient a pris en considération les autres causes de la thrombose popliteal : artère popliteal enfermée, kyste adventice, fibrodysplasia, et arteriopathy juvénile. Dans les patients présentant l'incapacité fonctionnelle principale, le traitement effectif est recommandé pour enlever l'anomalie osseuse et pour réparer la lésion artérielle. (+info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent || Suivant ->


Laisser un message ou image sur "Exostose" (ou accéder au forum):



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.
Dernière mise à jour: Avril 2009
Statistiques