Cas Rapportés "Acute Pain"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

1/693. Vieux et nouvel infarctus d'une annexe epiploic : imitation d'ultrason de l'appendicite.

    L'appendagitis d'Epiploic est une maladie individu-limiteuse. Selon son endroit, il peut simuler presque n'importe quel état abdominal aigu. L'ultrason et les dispositifs (CT) tomographiques calculés sont caractéristique, permettant le diagnostic prêt et de ce fait empêchant une laparotomie inutile. Nous décrivons un patient présentant la douleur abdominale aiguë dans le bon quart de cercle inférieur, dans qui la combinaison d'un vieux et frais infarctus d'une annexe epiploic a simulé l'appendicite sur l'ultrason. L'examen suivant de CT a fait le diagnostic correct. ( info)

2/693. carcinome des deux points chez les enfants : un rapport de six nouveaux cas et un examen de la littérature.

    De six enfants avec le carcinome des deux points, aucun n'a eu des colites ulcératives ou des antécédents familiaux du carcinome des deux points ou du polyposis du côlon. Dans 75 cas tracés dans la littérature, un symptôme tôt de terrain communal du carcinome des deux points chez les enfants est douleur abdominale aiguë et crampy. À la laparotomie pour des appendictis suspectés, la possibilité de la douleur aiguë étant due au carcinome des deux points devrait être considérée. Autrement les symptômes du carcinome des deux points chez les enfants ne diffèrent pas sensiblement de ceux dans les adultes. Le pronostic est défavorable ; dans seulement 2.5% des cas sur le disque a fait les enfants survivent à 5 années après l'opération. ( info)

3/693. Obstruction d'entrailles provoquée par dislocation d'un cathéter surpubien.

    Dans les patients avec un cathéter surpubien, le diagnostic différentiel de la douleur abdominale inférieure aiguë doit inclure une dislocation possible de ce dispositif. Nous rapportons un cas qui illustre une telle complication, menant à l'obstruction d'entrailles dans notre patient. ( info)

4/693. Nodosa mortel de polyarteritis avec la nécrose mésentérique massive dans un enfant.

    Le nodosa de Polyarteritis (CASSEROLE) est un syndrome vasculitic rare dans l'enfance. Il y a peu de cas rapportés de la nécrose ischémique de l'intestin et même de peu de survivants dans les adultes. Nous rapportons le cas d'un garçon de 10 ans avec la CASSEROLE et un ventre aigu chirurgical qui ont exigé l'intervention effective. L'évidence a été trouvée de l'arteritis mésentérique avec de grands segments ischémiques ayant pour résultat l'infarctus et la perforation. ( info)

5/693. appendicite résiduelle suivant l'appendectomy laparoscopic inachevé.

    La popularité croissante des interventions laparoscopic doit apporter le long une connaissance complète des complications possibles inhérentes à la technique laparoscopic. Avec ces deux cas de l'appendicite résiduelle suivant l'appendectomy inachevé, les auteurs veulent avertir pour cette complication. Les chirurgiens devraient se rendre compte de l'appendicite résiduelle comme cause possible de ventre aigu chirurgical suivant à tout moment un appendectomy laparoscopic. ( info)

6/693. Douleur aiguë et urgence abdominales à déféquer dans le jeune et le vieux : un symptôme-complexe utile ?

    Dans la croyance qui " ; recognition" de modèle ; est une première étape importante du processus diagnostique, nous rapportons notre observation d'un symptôme-complexe rare et jusqu'ici mal documenté dans 10 patients, et proposons que la constellation de douleur abdominale et d'urgence à déféquer dans le patient chirurgical intensément malade devrait soulever la possibilité diagnostique de saignement 1ntra-abdominal. Dans notre expérience, c'est susceptible statistiquement d'être associé à un aneurysm aortique abdominal rompu dans de la vieille et ectopique grossesse rompue dans les jeunes. ( info)

7/693. Une caisse de reste urachal présentant en tant que douleur abdominale aiguë.

    Un mâle de 30 ans s'est présenté au département de secours, au-dessus des visites séquentielles, avec des plaintes abdominales. Le patient' ; s présentant l'histoire et examen physique ont été de manière erronée diagnostiqués différemment comme gastroentérite, omphalitis, et appendicite. Finalement, le diagnostic de la fistule urachal a été fait à la chirurgie. Ce cas est discuté à la lumière des expériences éditées antérieures avec cette entité de la maladie. ( info)

8/693. douleur abdominale aiguë comme principal symptôme pour Degos' ; la maladie (papulosis atrophique malin).

    Nous rapportons un cas d'un patient féminin blanc de 16 ans présentant la douleur abdominale aiguë due à la participation viscérale de Degos' ; la maladie qui a exigé la petite résection étendue d'entrailles. Pelez les manifestations de sa maladie avait été présent pour 2 années avant le diagnostic correct. Elle est morte en raison de la participation de système nerveux central de Degos' ; la maladie. ( info)

9/693. Le syndrome abdominal de compartiment : un rapport de 3 cas comprenant l'exemple de l'induction endocrinienne.

    Trois patients présentant le syndrome abdominal de compartiment sont présentés et discutés. Dans un des patients la condition a été induite d'une mode endocrinienne, puisque le trauma a été soutenu exclusivement par le tiers moyen de la jambe gauche. Le développement du syndrome comme effet à distance de trauma local jamais n'a été rapporté précédemment. Dans chacun des trois exemples seulement des quantités insignifiantes de fluide intrapéritonéal ont été trouvées et l'augmentation de la pression abdominale était due à l'oedème grave du mesentery et du retroperitoneum. Puisque la condition est fortement mortelle, le diagnostic tôt est impératif, et ceci commence par porter un index élevé de soupçon. La mesure de la pression intrapéritonéale confirme facilement ce diagnostic. On le souligne que les mesures à de divers emplacements, comme le réservoir souple et l'estomac, dans chaque patient est essentielle pour confirmer le diagnostic, puisqu'un des emplacements peut être dû incertain rendu aux processus intrapéritonéaux empiétant sur l'emplacement affecté et affectant son distensibility. ( info)

10/693. Ventre aigu chirurgical comme présentation atypique de la septicémie méningococcique.

    Les manifestations et le cours cliniques de la maladie méningococcique ont été bien décrits, mais les présentations atypiques peuvent, si non reconnues, mener à un retard dans le traitement. Nous décrivons ici un cas peu commun de cette maladie dans un y-vieux femme 21 qui s'est présenté avec les configurations d'un abdomen rigide aigu, cliniques et de laboratoire du sepsis, du choc et du DIC tôt sans l'indication de l'infection méningococcique. Elle a développé une éruption purpurique rapidement de propagation, des hémorragies conjonctivales, une hypotension et une tachycardie et un bas résultat d'urine. Les investigations de laboratoire ont montré un bas compte de plaquette, une basse hémoglobine et un WBC normal. Un diagnostic présumé de la septicémie méningococcique a été fait et le rétablissement a suivi le traitement avec le cefotaxime, les fluides et les inotropes. Un groupe entièrement sensible C, le type 2a, NT de méningite de neisseria de sous-type a été isolé dans des cultures de sang, mais pas dans le CSF obtenu après traitement antibiotique. ( info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)| Suivant ->



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.