http://www.lookfordiagnosis.com
English
Spanish
Italian
Portuguese
French
Swedish

Cas Rapportés "Atteintes Du Nerf Hypoglosse"
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)

Filtrage par mots-clés:



Recherche des documents. Attente svp...

11/51. 3C//DTD HTML 4.01 Transitional//EN">

    Yahoo! Babel Fish - Text Translation and Web Page Translation (+info)

12/51. paralysie d'isolement de nerf hypoglosse due à la dissection interne d'artère carotide.

    Un cas d'une paralysie d'isolement de nerf hypoglosse est rapporté. Le diagnostic différentiel est discuté, dans le cadre de la condition pour l'examen minutieux soigneux du cours entier du nerf hypoglosse sur la formation image, de détecter l'éloigné fondamental de pathologie de la langue, et d'éviter des procédures de diagnostic invahissantes inutiles incitées par l'aspect d'un ' ; pseudomass' ; de la langue faible médicalement et radiologiquement. (+info)

13/51. Dejerine' ; syndrome de s ou Spiller' ; syndrome de s ?

    Nous rapportons la différence existant entre deux syndromes cliniques : Spiller' ; le syndrome de s est provoqué par une participation complète du hemimedulla médial, alors que Dejerine' ; le syndrome de s est déterminé par des lésions limitées à la partie antérieure du hemimedulla médial et est caractérisé par la paralysie de nerf hypoglosse et le hemiparesis contralatéral. (+info)

14/51. paralysie de nerf hypoglosse de participation cervicale d'épine dans le rhumatisme articulaire : 3 rapports de cas.

    La participation de rhumatisme articulaire (RA) de l'épine cervicale est un phénomène bien connu mais peut-être sous apprécié. Les complications neurologiques de cette participation incluent la douleur, la myélopathie, et les paralysies du nerf crânien (NC). Cependant, la paralysie de nerf hypoglosse (NC XII) est rarement diagnostiquée. Les dommages mécaniques de nerf, de la formation odontoid verticale de subluxation ou de pannus, sont le mécanisme suspecté. Nous présentons 2 cas de paralysie de nerf hypoglosse attribuée à la participation cervicale d'épine du RA et de 1 cas de faiblesse postopératoire de langue après fusion cervicale dans un patient avec du RA de longue date. Ces cas montrent une complication potentiellement dévastatrice de RA qui peut underdiagnosed. La thérapie impliquant l'épine cervicale doit être prescrite avec prudence dans cette population patiente. (+info)

15/51. Schwannoma hypoglosse dans l'espace sous-maxillaire.

    La plupart des schwannomas du nerf hypoglosse proviennent de la partie intra-crânienne, mais ils peuvent se prolonger extracranially. Les schwannomas solitaires et extracranial sont extrêmement rares. Nous rapportons une caisse de schwannoma hypoglosse sous-maxillaire avec son cours clinique et gestion. (+info)

16/51. Participation unilatérale de nerf crânien et phrénique dans le syndrome axonal de Guillain-Barre.

    Un femme de 49 ans a développé des paralysies gauches aiguës de nerf facial, hypoglosse, et phrénique, aussi bien que la dysphagie et la faiblesse dans le cou et les bras. Les études électrophysiologiques ont montré à un moteur aigu la neuropathie axonal. L'anticorps du sérum anti-GM1 IgG était positif. Le traitement intraveineux d'immunoglobuline a eu comme conséquence le bon rétablissement clinique. Le présent rapport indique que les nerfs crâniens et phréniques peuvent être affectés unilatéralement dans le syndrome de Guillain-Barre, et qu'il y a de variabilité clinique dans le sous-type axonal de ce syndrome. (+info)

17/51. paralysie d'isolement de nerf hypoglosse due à la métastase de base de crâne du cancer du sein.

    Nous décrivons une femme de 44 ans qui s'est présentée avec une paralysie unilatérale d'isolement de nerf hypoglosse provoquée par une métastase de base de crâne de cancer du sein. Le patient a fait suivi une mastectomie radicale modifiée de la radiothérapie locale et de la chimiothérapie auxiliaire. Quatorze mois plus tard elle s'est présentée avec la difficulté en parlant. L'examen physique a indiqué une paralysie gauche d'isolement de nerf hypoglosse. Le balayage de MRI a montré une lésion de masse impliquant le condyle occipital gauche avançant au canal hypoglosse. (+info)

18/51. syndrome Occipital de condyle.

    OBJECTIF : Passez en revue les dispositifs cliniques du syndrome occipital de condyle. FOND : Le syndrome Occipital de condyle se compose de la douleur occipital unilatérale de région liée à la 12ème parésie ipsilateral de nerf crânien. Il est en général dû à la métastase de la base de crâne et underdiagnosed. CONCEPTION : Nous rapportons une série rétrospective de cas de 11 patients (8 hommes, 3 femmes), âgée 32 à 72 ans. RÉSULTATS : Onze cas de syndrome occipital de condyle ont été identifiés. Tous les patients se sont plaints de la douleur occipital grave de région. En outre, 2 patients se sont plaints de l'oreille ipsilateral ou de la douleur mastoid, 2 ont noté la douleur associée de sommet, et 2 ont eu la douleur de région frontale. Six des 11 cas ont fait participer le côté droit. Dans tous les patients, la douleur occipital était ipsilateral à la 12ème parésie de nerf. Tous les patients étaient modérément dysarthric, et 3 ont eu la dysphagie. Dans 7 des 11 patients, la douleur occipital de région a précédé la parésie hypoglosse par plusieurs jours à 10 semaines. À l'examen, la tendresse à la palpation de la région occipital a été notée dans tous les patients. Chacun des 11 patients a eu la parésie hypoglosse unilatérale. Les films de crâne étaient anormaux dans 2 de 5 patients pour qui ils ont été obtenus, et les tomogrammes étaient anormaux dans 1 de 2 patients. La tomographie calculée de haute qualité, le balayage d'os, et la formation image de résonance magnétique étaient anormaux dans tous les cas dans lesquels elles ont été exécutées. Neuf patients ont eu une malignité primaire connue. Les malignités les plus communes étaient cancer du sein chez les femmes (2 de 3) et cancer de prostate chez les hommes (4 de 8). Dans 2 patients, le syndrome occipital de condyle était la manifestation initiale d'une lésion métastatique. La thérapie radiologique était le traitement du choix pour la douleur occipital de région. CONCLUSION : Le syndrome Occipital de condyle est un syndrome rare, mais stéréotypé. Le dépistage précoce a des implications thérapeutiques importantes. L'évaluation de la jonction craniovertebral avec une attention spéciale aux condyles occipital devrait être une partie courante de tous les examens radiologiques de cerveau et d'épine cervicale, et la possibilité de syndrome occipital de condyle, en particulier quand les patients ont la douleur occipital persistante et une histoire de cancer, devrait être considérée. (+info)

19/51. paralysie de nerf hypoglosse comme complication de l'intubation orale, bronchoscopy et de l'utilisation de la voie aérienne laryngée de masque.

    Les dommages de nerf hypoglosse sont une complication identifiée mais rare de manipulation oro-pharyngée pendant l'intubation, bronchoscopy et l'utilisation d'une voie aérienne laryngée de masque. Nous présentons 2 nouveaux cas de paralysie provisoire de nerf hypoglosse après l'intubation orotracheal pour l'anesthésie générale. La littérature appropriée est passée en revue et différentes hypothèses au sujet des mécanismes pathophysiologiques des dommages de nerf sont discutées. (+info)

20/51. paralysie de nerf hypoglosse après amygdalotomie.

    Tandis que l'amygdalotomie est l'opération la plus commune effectuée par des oto-rhino-laryngologistes, la paralysie de l'amygdalotomie suivante de nerf hypoglosse n'est pas bonne identifiée dans le texte ou la littérature d'oto-rhino-laryngologie. Nous rapportons un cas d'amygdalotomie suivante de paralysie de nerf hypoglosse et discutons les théories sur le pathoaetiology comme décrit dans principalement la littérature d'anesthésiques. Les causes probables des dommages de nerf sont décrites et des précautions sont suggérées pour aider à éviter ce problème. (+info)
(Traduit de l'anglais par Altavista Babel Fish)<- Précédent || Suivant ->


Laisser un message ou image sur "Atteintes Du Nerf Hypoglosse" (ou accéder au forum):



N'évalue pas ni ne garantit l'exactitude des contenus de ce site. Cliquez ici pour accéder au texte complet de l'avertissement.
Dernière mise à jour: Avril 2009
Statistiques